Plan français publié le 13/10/2020

Le plan français s’inscrit dans la continuité de l’ensemble des actions déjà engagées en lien avec la priorité donnée à l’école primaire pour l’acquisition des fondamentaux.
Au regard de la nécessité de faire évoluer la formation continue, le plan français doit permettre d’impulser une nouvelle dynamique de formation telle qu’elle est préconisée dans le cadre du schéma directeur de la formation continue des personnels de l’Éducation nationale (circulaire du 23/09/2019).

Le plan français se réfère ainsi aux trois grands principes :
  • La continuité entre formation initiale, formation continuée et formation continue
  • La proximité, avec des actions de formation menées au plus près des classes
  • La valorisation des compétences des personnels

(Source : Guide pour le Plan français)

Les enjeux du plan Français

La maîtrise des savoirs fondamentaux en français apparait comme une condition nécessaire à l’épanouissement personnel, social et citoyen de chaque élève.
Les évaluations nationales et internationales témoignant des difficultés récurrentes des élèves en maitrise de la langue, la proposition d’un modèle de formation continue plus efficient est envisagée pour faire évoluer les pratiques d’enseignement –apprentissage dans ce domaine.
Grâce à la mise en place de groupes de travail restreints, les enseignants seront véritablement acteurs de leur formation, en lien direct avec leurs pratiques de classe. Les apports théoriques et didactiques dispensés seront articulés avec des questionnements et des besoins ciblés et exprimés .

Les modalités de la formation

Le plan français propose un accompagnement des enseignants dans le cadre d’un groupe restreint de 6 à 8 personnes (une constellation). Pour chaque constellation, un binôme référent composé d’un CPC et d’un PEMF est mobilisé.
La dynamique de la formation s’inscrit dans la durée avec une articulation entre temps de travail en présentiel et en distanciel. Les enseignants bénéficient de deux jours de formation remplacés et de temps de travail en dehors de la classe déduits des 18h d’animation pédagogique. En cohérence avec le plan mathématiques sur le département, le plan français cible cette année les enseignants en cycle 2.

Sur le département des Deux-Sèvres, la mise en œuvre du plan français est pilotée par Mme Dominique Barzotti, IEN en charge de la mission Maitrise de la langue. Mme Isabelle Pillet a été nommée sur le poste de CPD maitrise de la langue nouvellement créé.

 Le Plan français présenté en moins de 2 minutes

Pour en savoir plus

 La page EDUSCOL consacrée au Plan français

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Isabelle Pillet

Partager

     

Dans la même rubrique

 Plan français
 Des modules d'activités interactives en Orthographe pour les CE1