Vers une approche par compétences dans l’entraînement et l’évaluation des activités langagières publié le 04/07/2010  - mis à jour le 23/06/2017

Passerelles transversales entre les disciplines : arts-plastiques, histoire, français, espagnol

Passerelles transversales entre les disciplines

Arts-plastiques -histoire -français - espagnol :

Dans le cadre d’une séquence (en classe d’espagnol) intitulée « Lo absurdo de la guerra » basée sur l’entraînement à la lecture, compréhension, et interprétation de différents types de textes référant à la guerre ou aux guerres.

Les élèves sont confrontés à divers supports, de nature à :
 leur apporter des connaissances ;
 alimenter leur réflexion ;
 les aider à produire et à formuler une opinion argumentée.

Les supports choisis appellent des approches et des activités différentes, en fonction de leur sens respectif et de leur spécificité formelle, sollicitant chaque fois des connaissances préalablement ou simultanément acquises dans d’autres disciplines.
La nature de ces supports (dont la désignation suit) révèle d’elle-même les compétences travaillées et le rôle des professeurs concernés :

 en histoire pour rétablir (ou établir) le contexte spatiotemporel de la guerre civile espagnole ;
 en arts plastiques pour rappeler (ou introduire) les notions de composition d’un tableau, la signification des choix de monochromie ou polychromie, de formes courbes ou angulaires etc...
 en français, pour apprendre à dégager la position ou le ton de l’auteur du texte par l’observation de procédés d’écriture communs aux deux langues.

(Rimbaud, Juan Manuel de Prada)

Objectifs en espagnol, au terme de ce parcours, visant à l’assimilation de ces procédés pour les utiliser ensuite dans l’expression de sentiments ou d’opinions (B1) :
 pouvoir regarder, comprendre et apprécier, le film d’A. Bardem en langue originale
 pouvoir réaliser, en groupes, une ébauche de commentaire critique du film
 pouvoir réaliser, en groupes, la trame d’une rencontre (virtuelle) avec le réalisateur

Supports de la séquence : (dont on peut retrouver le développement complet sur le site d’espagnol de l’académie de Poitiers)

1. La Sublevación, Eloy M.Cebrián, texte en Bajo la fría luz de octubre, 2003 Cuenta conmigo, cl. de première, p.70
2. GUERNICA , huile sur toile, Picasso , 1937 Cuenta conmigo, 1ère, p.71
3. El bombardeo de Guernica, Testimonio (témoignage) del Padre Oraindia, 1937
4. LA GAVIOTA, canción de Silvio Rodríguez, cantante cubano, 1975
5. LE DORMEUR DU VAL, poème d’Arthur Rimbaud, XIX°
6. LOS FUSILAMIENTOS DEL 3 DE MAYO, huile sur toile, Goya, 1814 Cuenta conmigo, p.128
7. Un dolor en la sien, page extraite du roman El séptimo velo, Juan Manuel de Prada, Premio Biblioteca Breve 2007
8. ROMANCE DE LA LUNA LUNA, MEMENTO, dos poemas de Federico García Lorca
9. MUERTE DE UN POETA, película (film) de J. Antonio BARDEM, Suecia films & TVE

Français – espagnol

Présentation de quelques éléments du travail de Madame Ghilardini, professeur de français au Collège Emile Zola, Royan, dans le cadre de cette séquence réalisée avec une classe de 4°.

Objectifs de la séquence en français : amener les élèves à appréhender le genre épistolaire, savoir en distinguer les différentes fonctions, en comprendre les codes ou modes d’écriture, et accéder au sens de différents types de lettres à différentes époques et dans divers contextes, afin de pouvoir ensuite :

 Présenter à l’oral, en groupes, l’une des lettres d’un corpus proposé par le professeur (consignes précises).
 Rédiger individuellement une lettre à la manière de Mme de Sévigné, narrant un événement extraordinaire.

Invention Objectif : écrire une lettre

A la manière de la marquise de Sévigné, présentez à un destinataire de votre choix résidant à l’étranger un événement (nouvelle liaison, rupture, victoire...) qui agite l’opinion publique française comme s’il était capital. NB : vous éviterez toute familiarité de langage et adopterez un niveau de langue courant, sinon soutenu.

Exploration de la diversité épistolaire (Word de 26.5 ko)

Préparation du travail à présenter en groupe à l’oral. Fiche de travail, consignes, critères d’évaluation.