Vivir juntos A1 - A2 publié le 05/09/2018  - mis à jour le 23/04/2019

12

Les élèves de 4èmes LV1 / LV2 de Frédérique Grégoire Bourdet ont réfléchi dans le cadre d’un EPI (Mathématiques, Français, Géographie) sur la problématique suivante :

L’Andalousie est-elle un exemple de mixité culturelle ?

L’objectif premier est d’amener l’élève à s’ouvrir à la différence et à réfléchir sur le terme « mixité » à travers la culture, la géographie et l’Histoire. En mathématiques, le thème de la transformation et l’Histoire des mathématiques ont été abordés. En cours de Français, les élèves ont étudié la nouvelle de Prosper Mérimée "Carmen" (1845) qui a inspiré l’opéra-comique homonyme de Georges Bizet. En Histoire- Géographie, le professeur s’est attardé sur les espaces touristiques et les mouvements migratoires. Il a aussi réactivé des connaissances sur l’invasion des Maures. En ce qui concerne l’espagnol, cette thématique permet d’aborder les notions "Voyages et migrations" ainsi que "Rencontre avec d’autres cultures" avec l’acquisition de connaissances historiques sur « Al-Andalus ». Le voyage en Andalousie organisé du 18 au 23 mars 2018 a permis aux élèves de vérifier ce qui avait été découvert en interdisciplinarité et d’enrichir leurs connaissances sur la question.

Le projet final :

Afin d’apporter une réponse à la problématique, il a été demandé aux élèves de réaliser un livret touristique permettant aux lecteurs de découvrir la mixité culturelle en Andalousie. Ils ont travaillé, échangé et réalisé ce projet par groupes de 4 élèves. Les livrets étaient à produire numériquement en respectant un cahier des charges précis. Une fois les productions abouties et évaluées, les livrets ont été imprimés afin que chaque élève puisse garder un souvenir concret de ce travail et du voyage.

Le cahier des charges (PDF de 51.8 ko)

La présentation des objectifs et l’aide à la compréhension de la problématique.

La grille d'évaluation de la production finale. (PDF de 29.1 ko)

Les degrés de réussite pour chaque critère.

La présentation des 3 parties de la séquence

La première étape

La première partie de la séquence, intitulée «  Ser diferente  » est une introduction, qui permet d’entrer de façon générale dans le sujet et de réactiver les types de différences et le vocabulaire utile. Elle enrichit les connaissances des élèves concernant les différences de nationalités et de religions qu’ils seront amenés à utiliser par la suite.
Les deux documents choisis pour cette partie sont : Guía ilustrada sobre la diversidad y la discapacidad de Angels Ponce y Miguel Gallardo (Manuel « Vamos allá 3ème  », Didier, p.97) et el mural para la semana intercultural de Ávila (Manuel « Vamos allá 3ème », Didier, p.94). Cette première partie les oriente sur les aspects positifs de la différence et l’intérêt de partager et du vivre ensemble, ce qui nous amène progressivement vers la partie 2.

La deuxième étape

Cette partie, intitulée «  Convivir  » cible davantage les différences et la cohabitation en Espagne. Le premier document, Nacionalismo español , El disidente (Manuel « Trotamundos  », Belin éducation, p.53) réactive certaines connaissances géographiques sur les communautés autonomes et insiste sur les particularismes de la Galice, du Pays Basque et de la Catalogne. Les élèves travaillent en parallèle l’article 3 de la Constitution espagnole afin de comprendre les droits et les devoirs des citoyens espagnols (travail sur l’obligation). Ce premier document met en évidence les difficultés du « Vivre ensemble » et permet d’évoquer l’actualité catalane.
Le second document : l’affiche Moros y Cristianos , est axé sur l’histoire et la cohabitation lors de la période de « Al-Andalus ». Il va fournir aux élèves du vocabulaire sur les religions et des connaissances historiques (rappel du programme de 5ème). Tout ceci les amène à réaliser un travail de recherches sur l’une des villes tirées au sort (Grenade, Séville Cordoue et Tolède) et de présenter l’aspect multiculturel de celle-ci, sous la forme d’une carte mentale. Cette évaluation formative permet également aux élèves d’avoir un premier regard sur les visites prévues lors du voyage et peut être intégrée au livret d’EPI. Afin de les préparer à la réalisation finale, ils doivent également s’exprimer à l’écrit à partir de la question : ¿Se puede hablar de convivencia en España ?

Mapa mental (PDF de 800.1 ko)

Un exemple de production d’élève

Une expression écrite (PDF de 243.5 ko)

Un exemple de production écrite.