L’Éducation aux médias en cours d’espagnol (niveau collège et lycée) publié le 03/10/2018  - mis à jour le 08/10/2018

Projet n°1 : “Medios de comunicación : ¿informar o manipular ?

Ce projet pluridisciplinaire a été réalisé avec deux classes de 1ère (ES et S) en collaboration avec Mme Goujon, professeur documentaliste, M. Limousin (ATPR), M. Drobieux (animateur culturel).
Ce travail donne des exemples d’activités en relation avec la manipulation des images et de l’information. Il s’agit bien de développer le sens critique des élèves vis à vis de l’information, d’apprendre à repérer les codes qui font l’Intox, de distinguer les sources d’information, s’interroger sur la validité, la provenance et sur la fiabilité d’une information, son degré de pertinence et enfin d’emmener les élèves à s’interroger sur la pertinence et/ou la véracité des images véhiculées par les médias, réseaux sociaux, internet, …

L’éducation aux médias. (PDF de 275.3 ko)

Intérêts, objectifs, compétences et savoir-faire

Manipulation des images fixes

1-L’analyse d’images (atelier animé par l’ATPR M. Limousin) :

  • montrer et analyser différents exemples d’images manipulées,
  • comment savoir si une image a été manipulée, truquée ?
  • les liens entre image (photo) et sa légende
  • apprendre à manipuler des images avec le logiciel the GIMP1

2.La polysémie des images (activité réalisée en cours d’espagnol) :

Vignette de Quino

Esto no es todo, Quino (Editorial Lumen 2001)

La même image (une vignette tirée d’une planche de Quino) est distribuée à plusieurs groupes d’élèves avec la consigne de rédiger le pied de la photo. Ensuite, les différentes versions proposées par les élèves sont comparées.
Il s’agit pour les élèves de comprendre le fonctionnement d’une image de presse et de sa légende en pointant du doigt les possibles manipulations que dénonce la BD.
Voir qu’une image est polysémique et que la légende a pour fonction de montrer au lecteur comment l’interpréter : la légende change le sens de la photo. C’est l’occasion d’insister sur l’indispensable sens critique du lecteur.

Manipulation d’une vidéo

Les élèves visionnent plusieurs séquences très courtes d’un reportage vidéo dans le désordre et sans le son (rush proposé par le CLEMI). Il est demandé aux élèves de raconter leur propre version des faits en organisant les séquences filmiques comme ils le souhaitent.

Les étapes :

  • Décider de l’ordre des images et faire le montage avec Windows Movie Maker.
  • Écrire le scénario correspondant au choix du montage des images = répondre aux cinq questions de l’écriture journalistique (Qui, Quoi, Où, Quand, Pourquoi ? complétés par Comment, Combien ?).
    La règle consiste à répondre à ces questions qui peuvent se décliner différemment et qui n’ont pas toutes nécessairement raison d’être, selon le sujet abordé).
  • S’enregistrer avec Audacity et ajouter un fond sonore (musique, bruits, etc.) en accord avec le sens du reportage. Il faudra ne pas dépasser la durée du film.
  • Utiliser Windows Movie Maker pour faire le montage final , insérer le fichier son et ajouter des titres, etc.
  • Enregistrer le projet.
Projet espagnol : Medios de comunicación ¿Informar o manipular ?

Un exemple de production d’élèves.

Tâche intermédiaire (travail individuel)

Pour cette écriture d’invention, les élèves sont amenés à rédiger un article publié le lendemain de la mort du dictateur espagnol Francisco Franco (04 décembre 1892 - 20 novembre 1975), en adoptant le point de vue du contre-pouvoir. Le but est de dévoiler le vrai visage de Franco et de démystifier son image.
Cet article sera illustré par la suite d’une photo manipulée (utilisation des logiciels PhotoFiltre2.et de The gimp)

Deux possibilités pour la mise en page de l’article s’offrent aux élèves :

  • Le site fodey.com qui propose un "générateur" de journal ;
  • Un traitement de texte (par exemple, Libre Office)
    Des productions d’élèves (PDF de 431.7 ko)

    Des exemples d’écriture d’invention

    Avant de réaliser la tâche intermédiaire, les élèves ont étudié des documents montrant les relations entre la presse et le pouvoir politique à travers d’exemples concrets de censure et de propagande pendant la dictature (le NO-DO3, des articles et des reportages parus juste après la mort de Franco, etc.).
    Ce travail a permis d’aborder aussi les notions de pouvoir et de contre-pouvoir. Les élèves ont pu bénéficier également d’un atelier animé par Mme Goujon, professeur documentaliste, qui les a amenés à réfléchir, à partir de l’étude d’exemples concrets, sur le traitement médiatique de l’information, sur les choix opérés par les journalistes pour présenter l’information.

Projet de fin de séquence : « Falsas noticias » (Fake news) : article et reportage vidéo

  • Par groupe, les élèves rédigent un court article, une « fake news » accompagné d’une photo manipulée, truquée.
    L’article doit respecter la structure d’un article et répondre aux questions de l’écriture journalistique. Il est demandé de créer ensuite une fausse Une avec les gros titres, des articles, des photos en utilisant Clone Zone4
  • Dans un deuxième temps, les élèves réalisent un reportage télé à partir de la fake news. Les objectifs sont d’être capable de passer du discours écrit au discours oral en respectant des normes du langage oral spécifiques au journal télévisé, d’adapter le ton utilisé au contenu exprimé et enfin un ton dynamique afin d’accrocher le téléspectateur.

Les productions des élèves sont exposées au CDI du lycée.

(1) The GIMP est un logiciel de retouche d’image libre (open source) proposant une panoplie complète d’outils permettant de modifier ou de traiter une image.

(2) PhotoFiltre est un logiciel de retouche d’images gratuit permettant de modifier ou de retoucher une photo ou une image sur un ordinateur

(3) acronyme de Noticiarios y Documentales (Actualités et Documentaires) diffusé dans les cinémas espagnols avant le film entre 1943 et 1981, obligatoire jusqu’en 1976.

(4) Clone Zone, un outil pour reproduire des sites internet à l’identique comme celui de la BBC, El Mundo, etc. Il permet de nous interroger sur notre crédulité face à l’information.