Ritmos cubanos (A2 / B1) publié le 17/06/2012  - mis à jour le 08/05/2019

Support n°3 Biografía de Bebo Valdés et de Chano Pozo

Biographies (Word de 574.3 ko)

Biographies de Chano Pozo et de Bebo Valdés (wikipedia)

affiche "Chico y Rita"

L’étape suivante est de découvrir deux artistes cubains : Bebo Valdés et Chano Pozo. Le premier a inspiré le personnage de Chico et a réalisé la musique du film de Trueba tandis que le deuxième joue un rôle dans l’histoire de Chico. Le travail sur leur biographie respective permet au professeur de fournir aux élèves les outils linguistiques utiles à la réalisation de l’évaluation de fin de séquence.

Compétences linguistiques, culturelles et pragmatiques

  • Les artistes : Bebo Valdés, Chano Pozo, Dizzy Gillespie, Charlie Parker
  • Le thème de l’exil
  • Emploi de ser (profession) : ser músico, ser limpiabotas, ser percusionista
  • La numération
  • Le superlatif : el tema más conocido
  • Formulation de questions au vouvoiement de politesse
  • Emploi des temps du passé, en particulier le prétérit
  • L’importance de l’accent écrit (mots interrogatifs et 3ème personne du passé simple)
  • Vocabulaire relatif à la musique : un músico, un pianista, un compositor, un arreglista, un director, la orquesta, grabar, una gira, la carrera, las composiciones, la armonía, los ritmos afrocubanos, un percusionista cubano de salsa y jazz afrocubano, tocar música, tocar ritmos, cantar, un club latino, una canción, la rumba, los rumberos, un tema musical

Mise en œuvre

Après le bilan de la séance précédente, le professeur présente la consigne. Il s’agit de réaliser l’interview de Bebo Valdés à partir du document fourni. Les élèves imaginent les questions qu’un journaliste pourrait poser à Bebo Valdés et d’autres élèves jouent le rôle de l’artiste. Une fois que la classe a réalisé plusieurs lectures silencieuses de la biographie et a repéré les informations utiles à la réalisation de la tâche, le professeur guide les élèves lors de la mise en commun. Lors de cette étape, le professeur vérifie la capacité des élèves à formuler correctement (entre autres) une interrogation en espagnol en employant le vouvoiement de politesse. Petit à petit la trace écrite apparaît au tableau (exemples de formulation de questions, le vouvoiement de politesse, des indications lexicales…). A la fin de l’heure, les élèves écoutent un passage interprété par Bebo Valdés. Une variante possible est de diviser la classe en plusieurs groupes. Des équipes ont pour mission de formuler des questions adressées à Bebo Valdés tandis que l’autre partie joue le rôle de l’artiste. [Mise en œuvre de la variante : formation de groupes : los periodistas / Bebo Valdés ; phase de préparation de questions et phase d’anticipation (attention à l’emploi de la première et de la troisième personne du singulier du prétérit) ; jeu de rôle ; bilan (avec trace écrite)

Le travail à la maison consiste à apprendre par cœur les phrases signalées en gras dans la biographie afin d’être capable de présenter Bebo Valdés, à retenir les points grammaticaux copiés dans le cahier et à réaliser des recherches succinctes sur les artistes suivants : Charlie Parker et Dizzy Gillespie.

Évaluation intermédiaire

L’étape suivante est de vérifier l’acquisition de connaissances en donnant l’occasion aux élèves de montrer leur capacité à transformer la biographie de Chano Pozo en interview. Le temps consacré à la correction de cette évaluation formative permettra d’insister sur les points linguistiques à consolider.

A partir de cette étape, les élèves sont prêts à visionner le film. Pour inciter les élèves à être attentifs et actifs, un questionnaire à compléter est distribué.

Nota Bene  : Les collègues d’histoire – géographie du collège ont accepté, dans le cadre de l’histoire des arts, de me céder une heure afin que les élèves profitent, une fois dans l’année de la projection d’un film dans son intégralité et en version originale sous-titrée.

Support n°4 Fotogramas sacados de la película

Lors de la mise en commun des réactions et des questions des élèves sur l’œuvre de Fernando Trueba, j’oriente la conversation sur l’image présentée des deux villes : La Havane et New York. Le travail réalisé dans les autres disciplines dans le cadre de l’histoire des arts et la projection de photogrammes sélectionnés par le professeur favorisent la prise de parole . Enfin, lorsqu’ils sont amenés à comparer la capitale cubaine des années 50 et la ville actuelle, les élèves remarquent aisément que les immeubles de La Havane sont en piteux état, que le spectateur voit peu de commerces, que les publicités ont disparu et que Chico a perdu son sourire.

La séquence se conclura par l’évaluation (voir document joint).

Critères de l'évaluation (Word de 15.5 ko)

Consignes et critères de l’évaluation de fin de séquence.

Une variante possible :
Avant l’évaluation de fin de séquence, je propose à titre d’entraînement, le jeu de rôle suivant : chaque élève est amené à « se mettre dans la peau » d’un des deux protagonistes. La consigne est de se présenter et de faire le récit de sa vie. Cette activité permet le réemploi des connaissances linguistiques, culturelles et pragmatiques étudiées tout au long de la séquence.