Accueil : Espagnol

article TraAM 2018 Plus-values des outils numériques : mise en place de la phonétique corrective. Niveaux 4ème/3ème     -    publié le 20/06/2018    mis à jour le 05/07/2018

1 2 3 4 5 

Cette publication fait suite aux deux articles suivants :
- Plus-values des outils numériques dans le cadre de la progression phonétique
- Plus-values des outils numériques : mise en place de la phonétique corrective. Niveau 5ème

Elle a été réalisée dans le cadre de la réflexion menée par l’équipe des TraAM Langues Vivantes de l’académie de Poitiers.

Année de 4ème : Reprise et Prolongement de la démarche de correction phonétique

• Présentation de la séquence 1 : niveau 4ème

Séquence 1 - 4ème : ¡ Así somos nosotros, chavales del año 2017-18 ! Niveau A1 vers A2

Cette séquence s’intègre dans la thématique des programmes de palier 1 du cycle 4 « présentations ».

- 1/ Une séquence diagnostique qui cherche à inscrire l’élève dans une démarche de confiance et de progression

Tout d’abord, on peut considérer cette séquence comme une sorte de « séquence récapitulative » de nombreuses notions étudiées en première année. Mais il s’agit aussi d’une « séquence diagnostique » qu’il semble judicieux de mettre en place dès la rentrée de deuxième année d’espagnol afin que le professeur mesure les points forts, les points faibles des élèves sur ce qu’il considère comme des pré-requis pour la suite de l’année.
Il s’agit dès le début de l’année de mieux cerner les besoins des élèves afin de leur apporter une aide plus individualisée. Les séances de cette séquence sont principalement menées sous forme d’AP : Aide Personnalisée .
Le professeur peut observer les élèves en action et repérer les réussites et les premières difficultés, lesquelles peuvent être d’ordre linguistique mais aussi souvent d’ordre méthodologique (comment travailler, quels sont les outils à utiliser… ?)

Dans le courant de la 1ère année, les élèves ont déjà travaillé la présentation de soi, de l’autre (la famille), la description physique et morale, l’expression des goûts et du style vestimentaire.
A travers cette séquence, le professeur cherche à :

  • remobiliser les connaissances acquises de façon élémentaire pour certains élèves ;
  • les consolider pour la majorité -après deux mois sans pratiquer la langue- ;
  • et pour tous, les approfondir afin de se rapprocher et même d’atteindre le niveau A2 sur la compétence évaluée «  Décrire, raconter, expliquer  » ;
  • mesurer les progrès et les faiblesses persistantes de correction phonétique. Certains élèves seront encore à travailler des phonèmes spécifiques à l’espagnol assez basiques ("ch", "ll" …) tandis que d’autres qui les maîtrisent, s’attacheront davantage à ce stade de leur cursus à un travail sur la prosodie.

Ainsi, dans cette phase de prise de contact, il s’agit aussi de mettre en confiance les élèves en proposant un objectif simple tout en (re)mettant en place des méthodes de travail et les outils numériques utiles qui donnent les moyens à l’élève de s’y préparer ; en somme pour que l’élève s’implique dans une démarche de progression et donc dans le processus de l’évaluation de ses points forts et ses points faibles.

- 2/Une séquence « 1er contact » soucieuse de motiver les élèves

Un des objectifs permanents du professeur lors de l’élaboration d’une séquence est de créer des activités d’apprentissage qui suscitent la confiance et motivation des élèves. La première séquence d’une année scolaire mérite d’être soucieuse de cela car elle joue le rôle de 1er contact entre un professeur et ses « nouveaux » élèves.
Pour motiver les élèves, le professeur propose donc une activité signifiante aux yeux de l’élève : realizar una cápsula del tiempo.

Le professeur prend donc le temps de justifier l’utilité de cette séquence :

  • Pour l’ensemble du programme de formation de l’élève : tout contact avec l’autre sera suivi d’un échange autour de soi « Qui je suis ? » dans la langue étrangère quelque soit le contexte de l’échange (en l’occurrence un projet échange sur deux ans est prévu pour les 4èmes mais n’est pas encore annoncé en ce début d’année).
  • Faire connaissance entre élèves (d’autant que certains groupes sont un regroupement de deux classes) mais aussi entre professeur et élèves ». Il propose pour cela de réaliser un livret de la classe intitulé « ¡Así somos nosotros, chavales del año 2017-18 !  » qui compilera les présentations en espagnol des élèves et du professeur, illustrées de deux photos de la classe : l’officielle et la libre. Mais la surprise par laquelle le professeur a pu accrocher les élèves c’est la proposition de réaliser un produit concret « una cápsula del tiempo »

- 3/ Représenter un défi pour chaque élève

Le professeur propose des tâches d’écriture et de correction phonétique à la mesure des élèves en s’appuyant sur deux niveaux de maîtrise A1 et A2 divisés en paliers de compétence «  Expert / Maîtrise Satisfaisante/ Maîtrise Fragile/ Maîtrise Insuffisante ». L’objectif est que les élèves aient le sentiment qu’ils réussiront s’ils se montrent persévérants.
Ainsi le professeur propose des activités et des supports ni trop faciles ni trop difficiles qui accompagnent les plus faibles vers l’acquisition élémentaire de certains points sans oublier de « nourrir » davantage les élèves qui à l’issue de la 1ère année, avaient déjà atteint l’étape de réappropriation des notions, des phonèmes et de l’accentuation.

« Précédente  1 2 3 4 5  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex