Séquence Juntos llegamos más lejos publié le 17/04/2020  - mis à jour le 07/07/2020

Sensibilisation à la différence et à la nécessaire inclusion de chacun, positive et contructive pour tous.

Séance 5 : Aulas cooperativas y digitales (Miradas, 1ère)

La reprise :

→ En guise de reprise, on projette le travail collaboratif de la classe pour que chacun explicite ses propositions pour lutter contre la délinquance. On peut demander aux élèves de sélectionner les trois initiatives phares à rajouter au document à présenter au Conseil de la Vie Lycéenne.

La compréhension de l’oral :

→ Passer au document Aulas cooperativas y digitales. Tout d’abord, on l’introduit en projetant la capture suivante :

Aulas cooperativas y digitales

Les élèves réagiront spontanément en décrivant les conditions de travail de ces élèves. L’idée est de les amener à comprendre qu’ils collaborent sur un projet.

Pour le travail de compréhension de l’oral, on proposera à nouveau deux chemins : l’un complètement libre et l’autre guidé avec des questions de quiz insérées tout au long de la vidéo. On précisera bien que tous doivent prendre des notes pour être capables de :

  • Citer les caractéristiques de ce collège
  • Expliquer en quoi ce collège a un projet éducatif innovant.
    Différenciation "Aulas cooperativas y digitales"

    Capture des deux chemins pour travailler la compréhension du document "Aulas cooperativas y digitales"

Le travail de groupe

→ Une fois les éléments de compréhension mis en commun oralement, on demande aux élèves, par groupes de trois ou quatre, de présenter les méthodes de travail qui, selon eux, semblent les plus intéressantes pour améliorer leurs conditions d’apprentissage. En donner des exemples si elles sont déjà présentes au lycée.

On précisera bien qu’ils peuvent prendre appui sur le reportage précédent pour essayer d’esquisser ce que serait pour eux le lycée idéal : un enseignement plus explicite, plus pragmatique, une pédagogie de projet, etc…

L’objectif est de les amener à s’interroger sur leurs propres besoins pédagogiques afin qu’ils y trouvent des solutions innovantes.
Ce travail passe nécessairement par un temps individuel où chacun doit s’auto-questionner.

Les propositions de la classe :

Ensuite, on demande aux élèves de confronter leurs idées dans chaque groupe, en exemplifiant. Et enfin, on leur demande de sélectionner et de synthétiser leurs propositions pour les présenter à la classe. On peut distribuer un document de travail à imprimer au format A3 afin qu’ils partagent leurs idées (chacun dans sa partie) et qu’ils élaborent une synthèse commune semi-rédigée (au centre) :

Document partagé

→ Terminer la séance en demandant à chaque groupe de se lever à tour de rôle pour aller consulter la synthèse des autres groupes. On demande ensuite aux élèves de dire quelle proposition ils préfèrent parmi toutes celles énoncées dans chaque équipe. Ce travail permet d’introduire le projet final.