Accueil : Espagnol
Accueil >> Didactique >> Ecrit >> Lecture...

article Lecture d’un texte long     -    publié le 16/12/2011    mis à jour le 16/12/2012

1 2 

Réflexion et projet pédagogique proposés par Michèle Bleau, formatrice IUFM et professeure d’espagnol au lycée Cordouan de Royan.

• Projet pédagogique autour du texte long, niveau A2/B1

artista del neon

"Un artista del neón", de Agustín FERNANDEZ PAZ
Texte tiré du recueil "Cuentos por palabras"
Ed. SM., Madrid, 2006, 10 éme éd.
Coll. "El barco de vapor", N°108
Premio LAZARILLO 1990
Littérature de jeunesse.

• Qu’est ce qu’un « texte long » et pourquoi faire lire un texte long ?

C’est un texte qui se caractérise par son volume, et par la dynamique qui le sous-tend, de la première à la dernière page, alors que la plupart des textes généralement proposés aux élèves sont des extraits choisis, courts, rapides, désolidarisés de l’ensemble auquel ils appartiennent.
C’est un texte qui peut impressionner, mais qui peut aussi et doit s’avérer valorisant.
C’est un « vrai récit » écrit par et pour des hispanophones, et dont la lecture initialement guidée par le professeur, favorise peu à peu l’acquisition d’une certaine autonomie.
S’offrent à nous par exemple les recueils de contes et nouvelles d’Espagne et d’Amérique, des romans de la littérature de jeunesse contemporaine (de plus en plus riche)…ou encore de courts romans accompagnés de leur lecture enregistrée (par une voix hispanophone).

Un texte long est en tous les cas un texte dont la compréhension nécessite un travail articulé sur plusieurs séances, qui suppose de la part du professeur une préparation spécifique, suivie d’ une mise en œuvre rigoureuse, avec la double intention de :
- ménager l’unité du texte en dépit de sa longueur, car sa dynamique interne sous-tend le sens et l’intérêt de l’œuvre.
- proposer au fil des séances des modes d’approche :

  • qui favorisent l’accès au sens avec efficacité
  • qui entraînent les différentes activités langagières
  • qui soient variés et chaque fois en cohérence avec l’intérêt du passage.

• Quelques observations ou conseils préliminaires

- Choisir judicieusement le texte

Choisir judicieusement le texte, en fonction de

  • son attractivité (sujet, mais aussi ton et rythme dès la première page…)
  • son thème (en rapport avec la maturité des élèves et les programmes)
  • son écriture (les registres de langue, les types de discours)
  • sa dynamique, ou sa composition, (qui doit aider les jeunes lecteurs à s’engager dans la longueur au lieu de les en dissuader),
    autrement dit ce qui fait sa spécificité et son intérêt par rapport aux textes habituels.

- Quand l’aborder ?

L’aborder au moment où la classe est prête à le recevoir favorablement, c’est-à-dire prête à accueillir les activités proposées non comme des obstacles mais comme des défis valorisants, et le rôle du professeur est ici fondamental, qui consiste à rendre attractif et accessible un travail de lecture a priori impressionnant ou pour le moins inhabituel.
Ce travail n’interviendra pas soudainement, en rupture avec ce qui précède sous prétexte de son originalité, mais bien au contraire dans la continuité d’une ou plusieurs autres séquences « préméditées » par le professeur pour « poser des jalons »…sur le plan syntaxique, et/ou sur le plan lexical.
Ceci encouragera les élèves dès les premières séances, et de surcroît permettra de centrer leur attention sur des questions de modalités d’écriture, de structure du récit, de compréhension globale, plutôt que sur le décryptage littéral des mots, qui ne mène pas forcément au sens, contrairement à ce qu’ils croient spontanément.

- Une ou des tâche(s) de fin de séquence

Comme dans le cadre d’une séquence habituelle, mais à une autre échelle, le professeur pourra déterminer préalablement une ou des tâche(s) de fin de séquence que cette lecture prépare et favorise, au-delà de la satisfaction - déjà fort intéressante et gratifiante en soi - d’avoir pu lire un conte, une nouvelle ou un petit roman, c’est-à-dire d’avoir acquis une certaine autonomie de lecture.

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex