Accueil : Espagnol

article Yo, de mayor.     -    publié le 13/06/2011    mis à jour le 03/01/2013

1 2 3 

Cette séquence est proposée par Jean-François Quillévéré, professeur d’espagnol au Collège Molière Bouillé Loretz des Deux-Sèvres.

Niveau visé (CECRL) : A2. Classe de troisième.

• Sens et intérêt de la séquence.

Cette séquence s’inscrit pleinement dans le cadre du niveau A2 et surtout de la classe de troisième. En effet, ces documents peuvent être mis en œuvre par l’enseignant d’espagnol en classe de troisième, soucieux d’intégrer à ses objectifs linguistiques une sensibilisation et une réflexion sur l’orientation. Le cours de langue vivante peut être mis à profit pour que les élèves poursuivent leur réflexion personnelle sur leur propre choix d’orientation et intègrent une langue vivante à cette construction capitale en fin de collège. Si, de surcroît, l’enseignant est professeur principal de la classe et travaille dans le cadre du PDMF (Parcours de Découverte des Métiers et des Formation), le projet prendra alors plus de sens, et s’inscrira dans une démarche actionnelle et naturelle, motivante pour les élèves où la frontière entre cours de langue et « vie de classe » deviendra plus ténue.
Les élèves devront s’appuyer sur le sens et, surtout, la langue présente dans ces quatre documents authentiques, pour imaginer, puis construire et représenter un dialogue dans lequel ils échangeront sur ce qu’ils voudront devenir « de mayor ». La langue mémorisée, au fur et à mesure de la séquence, constituera un socle sur lequel ils s’appuieront pour agir et/ou interagir de façon la plus autonome possible sur leur choix de vie future. Certes, l’évaluation finale sera l’occasion de présenter la profession envisagée par les élèves, mais cela peut s’avérer trop difficile, trop réducteur ou trop technique. Les élèves n’auraient pas les outils linguistiques pour cela. En effet, il ne s’agit pas de rentrer et de se perdre dans les détails d’une filière professionnelle ou d’un cursus universitaire mais bien plutôt de faire part de ses goûts, de ses envies et de ses capacités pour envisager l’avenir. Ces objectifs plus généraux, permettront de mieux réemployer les faits de langue pertinents apportés par les quatre documents. En outre, l’expression des goûts personnels permettra de réinvestir bien à propos une langue acquise dès la première année au niveau A1.

Outre une progression linguistique raisonnée, le choix et l’ordre des documents suivent le parcours des collégiens de la sixième à la troisième. Les projets du poète, dans le premier document relèvent du rêve : « Cuando sea mayor, seré piloto… » Ensuite, plus conscient de ses capacités et peut être de ses difficultés, le narrateur du second document se projette dans un avenir plus réaliste, « Futbolista, piloto… yo creo que a mí se me ha pasado la edad para esas cosas ». Dans le troisième document, un père s’oppose vivement à son fils qui veut « arrêter l’école » et rentrer dans la vie active : « Tú harás lo que yo te diga ». Enfin, au terme de la séquence, un autre père parvient à rétablir le contact avec son fils en terminant sur une note optimiste pour envisager un véritable dialogue sur la vie future du jeune : « por primera vez, el muchacho lo mira con interés ».

un document Les supports de la séquence. (Word de 26 ko)

Les supports et les activités langagières travaillées : Compréhension écrite et orale, expression écrite et orale.

• Evaluation de fin de séquence.

Deux évaluations finales possibles :

Il aurait été possible de demander une expression en continu qui demeure, du reste, une des pistes possibles pour l’évaluation de fin de séquence.

PPC. Apoyándote en el vocabulario memorizado, di lo que te gustaría ser cuando seas mayor.

Toutefois, le choix de l’expression orale interactive, en fin de séquence n’est pas anodin. C’est la nature même des documents proposés (deux sont dialogués et les deux autres sont à la première personne) qui pilotera naturellement le travail final évalué. Ce dialogue entre un adulte et un jeune va lui-même induire une langue attendue par le professeur : les personnes du discours yo et tú, voire usted. Les modes du discours tels que la défense et l’injonction pourront être réactivés. L’expression de l’approbation, ou au contraire du désaccord et de la réprimande. Le futur, et l’hypothèse, bien entendu, auront une place prépondérante dans l’élaboration de l’évaluation finale.

EOI. Mise en place d’un dialogue entre un adulte et un jeune sur l’avenir professionnel et les choix de vie de ce dernier.
Apoyándote en el vocabulario memorizado, redacta un diálogo para luego ser capaz de representarlo en clase.

un document Expression orale en interaction (Word de 29 ko)

Mise en place d’un dialogue. Ennoncé possible des élèves.

« Précédente  1 2 3  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex