Le Land art contre le décrochage publié le 18/05/2020  - mis à jour le 23/05/2020

Objectif : susciter la motivation du maximum d’élèves au niveau hétérogène grâce à diverses propositions pédagogiques

Contexte

Avant l’annonce du confinement, nous étions en train de réaliser avec les premières une séquence sur l’exode rural. Avec la mise en place de l’enseignement à distance, il a fallu faire face à un certain nombre de questions : des problèmes techniques (de flux, d’accès, d’équipement, de mise en page ou de compatibilité) et d’organisation de l’apprentissage. Il est vite apparu que les élèves peuvent éprouver des difficultés à suivre le rythme et à rester motivés.
Beaucoup de temps a été consacré à la compréhension des consignes et des modalités de fonctionnement. Le travail d’équipe avec la direction, les CPE, la Vie Scolaire et les professeurs principaux a permis de garder le contact et de faire face au découragement de certains élèves.

Dans le cadre de la préparation des E3C et de la continuité pédagogique, le travail sur les supports liés au chapitre sur l’exode rural est déposé sur Pronote (activités de CO, CE et EE réalisées sur la Quizinière par exemple avec retour de copies et diffusion des corrections, sur le WIKI). La mise en place de classes virtuelles a permis de répondre aux interrogations, de garder du lien et de travailler sur les supports de la séquence. Deux séances, en particulier, ont été dédiées à un entraînement spécifique à la médiation. Les élèves prennent la parole pour expliquer à leurs camarades ce qu’ils ont compris, reformulent pour savoir où ils en sont. Les objectifs de l’expression écrite et les points à revoir dans le cahier et le livre sont indiqués. Des réponses sont données avec des consignes d’exploitation de ces corrigés. Les fiches méthodes des différents entraînements aux épreuves de E3C1 et 2 sont déposés sur Pronote et à leur demande, certains travaux sont notés à titre indicatif pour permettre aux élèves de se situer. Les objectifs des activités sont rappelés régulièrement pour les motiver et chacun peut envoyer un mail pour les questions possibles. Le travail de compréhension d’une vidéo (type E3C) était à rendre s’ils le souhaitaient. Beaucoup l’ont rendue par courrier électronique y compris des élèves qui ne donnaient plus de nouvelles, soulagés qu’elle soit optionnelle.

Des petits travaux annexes sont donnés régulièrement :

  • « Écrire » son prénom en suivant les consignes sportives (en espagnol) correspondantes à chaque lettre.
  • Résoudre des petites énigmes intellectuelles et mathématiques qui permettent de motiver des décrocheurs.
  • Consulter des sites
  • Écouter des chansons en espagnol
  • Une compréhension orale bonus du 1er avril « El mensaje de la policía de Noreña ».

Avant les vacances, le bilan des élèves ayant suivi l’enseignement à distance de manière régulière et constructive était plutôt bon. Mais les vacances approchant, les élèves se montraient moins motivés. Le projet Land art a donc été lancé en parallèle du cours. Le but de ce projet réalisable par tous est multiple :

 faire de l’espagnol en s’amusant et en créant,
 s’approprier le cours, en créant avec un talent artistique ou sans.