Accueil : Espagnol

article La solidaridad : el compromiso de todos     -    publié le 16/05/2013

1 2 

Cette séquence a été présentée comme support de formation lors des stages de formation continue concernant "La place de l’oral en classe d’espagnol". Elle est proposée par Christine Saivres, professeure au Lycée Marguerite de Valois d’Angoulême.

Ce projet s’adresse à des élèves de cycle terminal de série générale. Il peut être adapté pour être abordé également avec des classes de série technologique.

Le niveau visé selon le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues est le niveau B1 (utilisateur indépendant, niveau seuil).

La séquence permet de travailler deux notions du programme culturel du cycle terminal : principalement la notion « Mythes et héros », mais aussi la notion « Espaces et échanges  ».

Les documents choisis permettent de travailler de façon privilégiée l’oral, à travers des activités de compréhension de l’oral et de production orale en continu ou en interaction. La compréhension de l’écrit et l’expression écrite sont travaillées également car toutes ces activités sont complémentaires et permettent de développer l’autonomie des élèves dans la langue, ce qui est l’objectif visé.

La construction de la séquence et le choix des documents ont été pensés de façon à éveiller la curiosité des élèves et essayer de maintenir leur intérêt dans la durée, tout en permettant de poser au fil des séances les jalons culturels et les faits de langue qui serviront à nourrir leur réflexion sur la notion abordée et à remplir leur « boîte à outils » lexicale et grammaticale.

•  Supports d’étude choisis

1. Photographie p.145 du livre Cuenta conmigo Terminale (Hatier) « Hacer posible lo imposible ».

2. Vidéo « Los Castells de Cataluña », 9’53’’, Generalitat de Catalunya, 2009.

3. Texte « Clarisa y el ladrón », Isabel Allende, in Cuentos de Eva Luna, 1990.

un document Clarisa y el ladrón (Word de 27 ko)

Compréhension de l’écrit et expression orale

4. Document audio : un enregistrement d’une conversation entre un Colombien et une Espagnole sur ce que représente la solidarité et l’engagement pour eux.

Entrevista sobre la solidaridad (MP3 de 1.6 Mo)

Fichier audio

5. Vidéo « Un experimento », 1’41’’, ONG Acción contra el hambre, 2011.

6. Un courrier d’une lectrice à la revue El País Semanal, dans lequel elle s’insurge contre le manque de transparence des ONG et leur mode de communication.

un document Courrier d’une lectrice (Word de 21.5 ko)

Courrier de la lectrice sur les ONG

•  Tâches de fin de séquence envisagées

La tâche de fin de séquence se décompose en plusieurs exercices :

1- Un travail de production orale en interaction : l’organisation d’un débat contradictoire* dont le thème est l’affirmation suivante : «  Para mí, ser solidario significa hacer un donativo a una ONG. »

2- Une tâche de production écrite : Explica lo que es ser solidario para ti. On attendra une production de 12-15 lignes, illustrée d’exemples.

3- En même temps, on invitera les élèves à répondre à la question suivante : ¿ En qué medida la secuencia estudiada puede ilustrar la noción « Mitos y héroes » ? (Cette question peut faire l’objet d’un devoir à la maison).

• Remarques sur l’organisation du débat

Le débat permet d’évaluer huit élèves de la classe (une équipe de quatre élèves a favor, une équipe de quatre en contra).

En début de séance, les élèves sont répartis en groupes de quatre ou cinq élèves en fonction du nombre d’élèves dans la classe et disposent de 15 minutes de préparation (attention à bien prévoir en amont la composition de chaque groupe de sorte que tous les groupes soient à peu près homogènes ! On tiendra compte des critères suivants : niveau de langue, inimitiés éventuelles entre les élèves, aisance à l’oral).

Les deux équipes de débatteurs seront tirées au sort au moment du débat et leur position sera tirée au sort aussi (a favor / en contra). Tous les élèves préparent sans savoir s’ils vont effectivement débattre ou non, ce qui les oblige à mobiliser leurs acquis sur le sujet en situation de communication en interaction, à reprendre des exemples ou des arguments vus dans la séquence et à en rechercher d’autres.

Lors du déroulement du débat, on sollicitera huit autres élèves pour évaluer individuellement la participation de chaque débatteur. Le reste de la classe est sollicité aussi pour lister les arguments avancés par chacune des équipes (cf. grilles possibles).

L’exercice est très formateur, tant du point de vue civique (écoute et respect de la parole de l’autre) que linguistique. Sur le plan personnel, il peut aussi contraindre les élèves à décentrer leur point de vue et à défendre une opinion qui ne correspond pas à leur intime conviction, ce qui est loin d’être évident ! Il peut constituer une séance de révision et de préparation à un devoir bilan, comme c’est le cas dans cette séquence.

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex