Accueil : Espagnol

article Las dificultades de comunicación en la pareja     -    publié le 16/06/2010    mis à jour le 09/01/2013

Niveau B1-B2

1 2 

Séquence pédagogique proposée par Mme Christine SAIVRES, professeur d’espagnol au Lycée Marguerite de Valois à Angoulême.

• Présentation de la séquence, des activités langagières travaillées et des objectifs

La séquence proposée s’inscrit dans le cadre du Programme de la classe de Terminale, dans la mesure où elle propose une réflexion sur les représentations de soi et de l’Autre (notion d’identité). Elle est centrée sur les relations à l’intérieur du couple (notion de conflit abordée à une toute petite échelle).

D’un point de vue civique, elle peut interpeler les élèves sur la notion de respect de l’Autre (au sein du couple ainsi que dans le monde du travail, au niveau des relations entre la Direction et les autres membres de l’entreprise), et elle met en lumière l’importance que revêtent la communication et les rapports de confiance dans les relations humaines.

Par ailleurs, le premier document de la séquence offre aussi l’occasion de réfléchir sur la notion d’interdépendances économiques dans la mesure où il montre les conséquences de la crise économique sur un cadre de 47 ans qui perd brutalement son emploi.

Cette séquence se compose de deux documents :
1 ) un extrait de « Crónicas urbanas » (1983), de Manuel VICENT, intitulé « La doble vida de un ejecutivo ».

un document Document support n° 1 (Word de 30 ko)

La doble vida de un ejecutivo - Crónicas urbanas


2 ) un romance anonyme du XVIème siècle, intitulé « Romance de la Filomena ».

un document Document support n° 2 (Word de 30.5 ko)

Romance de la Filomena -

Le niveau visé, en référence au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues, est le niveau B1/B2.

Les activités langagières privilégiées sont la compréhension de l’écrit et de l’oral et l’expression orale.
En outre, les deux documents permettent de travailler le schéma intonatif par des lectures particulièrement « expressives ».
Il est même possible d’envisager une petite théâtralisation de certains passages dialogués, ce qui présente le double avantage de les ancrer durablement dans la mémoire à long terme et également d’avoir un moment de plaisir partagé avec la classe (si elle se prête au jeu).

L’objectif principal est d’entraîner les élèves à rendre compte de ces documents et à réagir personnellement face aux situations qu’ils évoquent, dans l’optique de la préparation de l’épreuve orale obligatoire de langue vivante étrangère 2 au Baccalauréat.

• Tâche de fin de séquence

La tâche de fin de séquence envisagée est une tâche d’expression écrite à laquelle pourra venir s’ajouter, pour les élèves volontaires, une évaluation de lecture ou une courte mise en scène des parties dialoguées des documents (proposée sur l’heure de groupe de façon à mettre davantage en confiance les élèves).

Ainsi, lors de l’évaluation sommative, on attendra des élèves qu’ils soient, tout d’abord, en mesure de rendre compte des situations présentées dans les documents, en tenant compte des axes de sens retenus et en réemployant les faits de langue travaillés et mémorisés en conséquence (apports des documents, réemplois et réactivations des acquis linguistiques, enrichissements donnés par le Professeur).
Dans un second temps, on demandera aux élèves de brosser le portrait des protagonistes.
Ensuite, on pourra leur proposer par exemple un exercice d’écriture créative pour le document 1 qui pourra être :
Finalmente, el ejecutivo acaba por confesar la verdad sobre su situación a su esposa. Redacta el diálogo en unas 10 – 12 líneas.

Au cours de l’étude de la séquence, on ménagera des temps d’entraînement à l’expression écrite (qui prendront la forme de courtes productions écrites demandées à faire à la maison) qui seront autant de petites évaluations formatives permettant de voir comment les élèves comprennent, s’approprient et réagissent face aux éléments travaillés en cours. On pourra leur demander par exemple de produire des résumés des histoires étudiées, de donner leur avis personnel sur les relations du cadre avec son épouse dans le document 1, d’imaginer ce qu’ils feraient eux à la place des protagonistes et de se justifier…

Les critères d’évaluation retenus pour ces tâches d’expression écrite sont les suivants :
1) correction et richesse linguistique ;
2) clarté, précision et/ou pertinence du contenu ;
3) capacité à structurer sa réponse par l’emploi de connecteurs d’ordre logique ou chronologique.

En ce qui concerne les tâches de production orale (lectures et mises en scène), elles permettront d’évaluer en particulier les compétences phonologiques (prononciation, accentuation et, de façon privilégiée, intonation). On mettra en valeur également, dans les mises en scène, ce qui relève de l’expression corporelle (mimiques, postures, gestes) ainsi que la mémorisation des passages à retenir et la gestion du stress généré par l’exercice (sous forme de bonus).

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex