Créer pour réviser publié le 16/07/2020

Trabajo sobre el « Día de los muertos »

Cette séquence menée à distance durant le confinement avec une classe de 3ème LV2 s’inscrit dans les programmes de cycle 4 des langues vivantes et trouve ses entrées dans les notions « rencontre avec d’autres cultures » et « voyages et migrations ».

Tâche proposée :

Juste avant le confinement, nous venions de finir une séquence sur le jour des morts au Mexique pendant laquelle nous avions abordé certaines notions sous forme de jeux. Nous avions réalisé deux activités ludiques (un escape game en début de séquence pour découvrir le thème et un jeu de plateau pour aider à la mémorisation des savoirs en milieu de séquence) ce qui m’a donné l’idée de leur demander de créer un jeu. J’ai donc proposé aux élèves de réfléchir à la création d’un jeu culturel afin de tester les connaissances sur le thème que je pourrai ensuite réutiliser les années suivantes avec leurs camarades plus jeunes.
C’était leur premier travail pendant le confinement et j’ai trouvé pertinent de proposer un travail ludique qui réactivait des compétences récemment travaillées.

Objectifs du travail demandé :

Tout d’abord ce travail avait vocation à rassurer les élèves étant données les nouvelles conditions de travail liées au confinement, à les mettre en confiance.
Les objectifs sont :

  • Être capable d’organiser ses idées et de définir des priorités sur ce qui était vraiment important dans la séquence.
  • Réactiver des notions vues pendant la séquence.

Les compétences travaillées :

  • Découverte du Mexique à travers une fête hispanique et ses traditions (le syncrétisme)
  • Le présent de l’indicatif
  • Estar + gérondif
  • L’Impératif
  • L’expression de l’habitude (soler)
  • L’expression de l’opinion personnelle
  • L’opposition : mientras que/ en cambio
  • La traduction de « on » en espagnol
  • Le lexique de la fête
  • Les indicateurs spaciaux
  • La souplesse : être capable d’adapter ses savoirs à de nouvelles circonstances
  • et/ou à les mettre en avant sous une forme nouvelle.
  • La capacité à s’organiser seul et en groupe.
  • Développer les compétences informatiques

Les élèves ont dû également faire preuve d’imagination et de créativité. Ce travail les incitait par ailleurs à faire, d’une part, preuve d’empathie pour se mettre à la place de leurs camarades afin de créer le jeu le mieux adapté et d’autre part, il les amenait à analyser rétrospectivement la manière dont ils avaient « vécu » la séquence.

Intérêt du travail pour l’enseignant :

Les travaux sont des indicateurs pour connaître comment les élèves ont perçu la séquence (quelles notions leur ont paru les plus importantes, qu’est ce qui les a marqué le plus…) ce qui peut permettre à l’enseignant d’avoir une vision plus éclairée de sa propre pratique et de procéder à des ajustements de la séquence si besoin.

Les deux travaux proposés ont été réalisés par :

 India M : Sí/No.

Le jeu 1

SI/NO, par India Matard-Fernandez

SI/NO, par India Matard-Fernandez


 Clotilde D et Lucie C : Le dobble par (travail d’équipe)

Le dobble (PDF de 10.7 Mo)

Le jeu réalisé par Chlotilde et Lucie.

Le dobble (PDF de 903.9 ko)

Les règles du jeu réalisé par Chlotilde et Lucie.