Accueil : Espagnol

article Los jóvenes españoles ante la crisis     -    publié le 27/06/2012    mis à jour le 09/01/2013

1 2 

• Présentation de la séquence

Cette séquence est centrée sur la situation de l’Espagne aujourd’hui : le pays se trouve confronté à une profonde crise économique et connaît un taux de chômage historiquement élevé (24.4 % de la population active au premier trimestre 2012, soit 5.6 millions de chômeurs). Cette crise affecte notamment les jeunes qui rencontrent des difficultés très importantes (le taux de chômage des jeunes était de 49.9 % fin janvier 2012, selon l’agence européenne Eurostat ; alors que la moyenne en Europe se situe autour de 22.4 %).

Cette situation préoccupante est régulièrement évoquée dans les médias français et elle a beaucoup de conséquences sur le plan social pour les jeunes Espagnols d’aujourd’hui.

La séquence pédagogique proposée offre un éclairage sur ce thème brûlant d’actualité, notamment à travers le témoignage d’une jeune Espagnole de 31 ans.

Elle s’adresse plus particulièrement à des élèves de cycle terminal en sciences économiques et sociales. On peut envisager un travail en interdisciplinarité avec les collègues de sciences économiques et sociales ou d’histoire-géographie.

Le niveau visé selon le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues est le niveau B1-B2.

Cette séquence s’inscrit dans le cadre du programme culturel du cycle terminal, « Gestes fondateurs et mondes en mouvement », dans la mesure où elle propose une réflexion sur l’économie et la sociologie (elle permet de connaître la situation actuelle en Espagne et d’en mesurer les conséquences).

C’est aussi l’occasion de s’interroger et d’observer les différentes formes du pouvoir (pouvoir politique, pouvoir des principaux acteurs économiques, pouvoir exercé / subi par les jeunes et influence du mouvement des « indignados »).

En outre, la séquence permet de réfléchir aussi sur le concept de progrès, en rapport avec l’utilisation massive des nouvelles technologies de l’information et de la communication dont les jeunes sont friands (utilisation des réseaux sociaux pour mobiliser les masses, échanges d’informations instantanés).

Enfin, ce projet pédagogique permet d’aborder le domaine de la langue et des langages puisqu’il définit un certain nombre de phénomènes sociaux nouveaux, parfois désignés par des néologismes (« el movimiento de los indignados », « los mileuristas », « el mileurismo », « los nimileuristas »).
Tout ceci concourt à développer l’esprit critique de nos élèves, ainsi que leurs connaissances du monde contemporain et du pays dont ils étudient la langue.

 

• Composition de la séquence

La séquence se compose de quatre documents :

1. Un extrait de la couverture du journal El País du 11 mars 2012 ayant comme gros titre «  #nimileuristas  ».

un document "Nimileuristas" (Word de 196.5 ko)

Article de presse

2. Un document élaboré à partir d’un article du journal El País du 22 mai 2011 : «  La protesta de los indignados en la Puerta del Sol  ».

un document La protesta de los indignados en la Puerta del Sol (Word de 29.5 ko)

Support pour la compréhension de l’écrit

3. Un témoignage d’une jeune Espagnole recueilli sous forme de fichier son : «  Mi experiencia con la crisis  ».

"Mi crisis" - (MP3 de 3.5 Mo)

Testimonio de Manuela Fernández - Comprensión auditiva

un document Transcription du fichier son (Word de 13.6 ko)

Fichier libre de droit

4. Une photographie de Rafael López Monné qui représente la base de la construction d’un casteller en Catalogne (pyramide humaine), « Hacer posible lo imposible », Cuenta conmigo Terminale, p.145, éd. Hatier (2007).

 

• Tâche de fin de séquence

La tâche de fin de séquence envisagée est une tâche d’expression écrite : produire un récit dans lequel un des interlocuteurs est un jeune Latino-américain qui rentre chez lui après un séjour en Espagne et raconte sur son blog les difficultés économiques et sociales auxquelles sont confrontés les jeunes Espagnols actuellement. Il évoque également le mouvement des « Indignés » qui est apparu suite à cette situation de crise. On peut imaginer une ou deux questions de ses amis sur le blog (15 lignes environ).

Les activités langagières travaillées sont les activités de compréhension de l’écrit et de l’oral et de production orale et écrite.

 
- Page suivante : "Objectifs linguistiques" & "Proposition d’exploitation"

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex