Cocina con estilo (A2+ - B1) publié le 08/10/2018

Cette séquence s’inspire de la ressource en Espagnol pour la série STHR d’Eduscol, « Le cheminement de l’art culinaire : voies de la technique, voies de la culture » (pdf de 496 Ko), centrée sur le moteur du progrès en matière d’art culinaire et, dans sa première partie, sur l’émergence de la cuisine espagnole contemporaine à la fin du XIXe siècle.

Si la séquence proposée ici souligne la tension entre dimension technique et dimension culturelle/traditionnelle en abordant le tournant scientifique des années 1980, elle se focalise aussi sur des représentations et des enjeux les plus contemporains de l’art culinaire espagnol.
Quant à l’insertion de la séquence Cocina con estilo dans la progression annuelle, la séquence précédente a amorcé une réflexion sur la culture, ses domaines d’expression et les sentiments suscités par l’art (Madrid y El Prado, ¡qué gusto !), et ménage une transition vers l’approche artistique de la cuisine.
En aval, les grands chefs étant majoritairement des hommes, cette constatation peut servir d’amorce à une séquence qui traiterait de la relation hommes-femmes et du rôle de la femme dans les sociétés hispaniques (Mujeres y progreso).
Il est ainsi possible, en démarrage de cette séquence à suivre, d’exploiter le témoignage de cheffes hispaniques comme Elena Arzak (Espagne), Carmen Ruscalleda (Espagne), Leonor Espinosa (Colombie) ou Helena Reygadas (Mexique).

La séquence Cocina con estilo qui a été réalisée avec une classe du cycle terminal STHR (Série technologique Hôtellerie Restauration), est dédiée aux différentes approches contemporaines de l’art culinaire ibérique, à travers l’évocation des parcours de ses différents chefs de file.
Dans un premier temps, nous nous familiarisons avec la cuisine moléculaire et la vision scientifique (puis A travers une cuisine fusion alternative, A travers une cuisine fusion alternative, techno-émotionnelle) du chef catalan Ferran Adrià, qui propulse la cuisine Ibérique à l’avant-garde de la scène internationale dans les années 1990.
La seconde partie est centrée sur la remise en question de ce type de cuisine au début des années 2000, notamment à travers les critiques publiées en 2008 par le chef catalan Santi Santamaría (aujourd’hui décédé), défenseur de la cuisine traditionnelle et de ses racines méditerranéennes.
Enfin, la troisième partie sera dédiée aux inspirations avant-gardistes du chef madrilène David Muñoz, plus jeune chef triplement étoilé au Michelin en 2013. A travers une cuisine fusion alternative, ce personnage peu orthodoxe réconcilie technicité et éthique, déconstructivisme et culture méditerranéenne.

L’évaluation sommative

L’analyse des différents documents de la séquence permet aux élèves d’enrichir leur culture culinaire espagnole. Les visions contrastées des chefs qui s’expriment les amènent à formuler des comparaisons, des oppositions, à exprimer un avis critique, leurs préférences et des hypothèses.
La séquence permet de travailler les cinq activités langagières même si l’accent est mis particulièrement sur la compréhension de l’oral et l’expression orale. L’expression orale en interaction fera l’objet de l’évaluation sommative qui prendra la forme d’un jeu de rôle au cours duquel les élèves doivent s’exprimer en interaction en défendant leur point de vue, en produisant un discours argumenté et structuré.

Una radio local está realizando un reportaje sobre la gastronomía española. Este programa ha solicitado a dos chefs y a un crítico culinario para participar en una tertulia. Según el papel sorteado, usted es Ferran Adrià, Santi Santamaría, el crítico culinario o el periodista.
Les consignes de l’évaluation de fin de séquence (PDF de 418.3 ko)

Document distribué aux élèves - Cocina con estilo (A2+ - B1).

Le débat entre chefs est introduit et animé par un journaliste et commenté par un critique gastronomique (les élèves sont évalués par groupes de 4). Il est intéressant de composer des îlots hétérogènes pour favoriser l’entraide pendant le travail préparatoire en classe (4 points sur 20 de travail de groupe) et pour attribuer les rôles en fonction des compétences des élèves. Ainsi les rôles des deux chefs sont attribués par tirage au sort auprès des élèves les plus à l’aise à l’oral. Les rôles du journaliste et du critique culinaire le sont par tirage au sort parmi des élèves qui sont moins à l’aise à l’oral.

La grille d’évaluation de la production finale. (PDF de 377.8 ko)

Les critères et les points attribués - Cocina con estilo (A2+ - B1).

Les objectifs, activités et compétences communicatives langagières

  • Describir el arte culinario español y manejar el pretérito para citar sus principales corrientes modernos y las fechas clave de su evolución,
  • Mencionar los grandes chefs españoles y algunos elementos de sus recorridos,
  • Comparar y oponer diferentes tipos de cocina, usando conectores variados,
  • Dar mi punto de vista, estructurar mis ideas, explicar mis preferencias y argumentar, manejando el presente del indicativo y del subjuntivo,
  • Analizar un documento iconográfico utilizando la forma progresiva.
  • Manejar herramientas numéricas (Padlet, Balibom, La Quizinière) para consultar documentos de trabajo, grabarme o completar un ejercicio en autonomía.