Témoignage de Joan RIGUET publié le 27/05/2020

Ce que j’ai mis en place pour la continuité

  • Poursuite des plans de travail initiés dans mes pratiques habituelles que j’ai ensuite simplifiés (après les vacances) après le recul des 5 premières semaines. En 3ème, le plus gros du programme est vu, donc je propose des activités de consolidation, réactivation et d’approfondissement pour qu’ils aient des bases solides pour le lycée.
    En 4ème, on avance doucement dans le programme (on ne fera pas tout, mais ce n’est pas grave, d’autant plus que je retrouve cette classe l’année prochaine) et on réactive aussi les notions déjà vues dans l’année, comme on le ferait en classe.
    J’ai adapté les supports pour tous mes élèves (version papier pour ceux à qui on envoie le travail, accès au travail avec des liens pour ceux qui ont un ordinateur, accès avec des QR code pour ceux qui ont des téléphones/tablettes, version adaptée en anglais pour mon élève anglophone et syndrome asperger). Le retour peut se faire par mail, téléphone en répondant directement sur les PDF interactifs ou en faisant des captures. Les élèves m’envoient leur travail et je corrige, ça permet de travailler sur l’erreur.
Plan de travail pendant la continuité pédagogique - Niveau 4ème

Plan de travail en Mathématiques - Niveau 4ème - par Joan RIGUET

  • Au départ, j’ai conçu un Padlet par niveau où je déposais les ressources mais ça semblait compliqué pour les très fragiles donc j’ai simplifié et je propose désormais un fichier plan de travail (PDT) pour la semaine avec les liens vers les différents documents/activités.
Mes Padlets pour l’enseignement à distance pour les niveaux 3ème et 4ème :
Mathématiques (Mme Riguet)

Padlet- Cours à distance - 3ème - Joan RIGUET

Mathématiques 4ème

Padlet de cours à distance- Mathématiques -4ème - Joan RIGUET

  • Un tableau de suivi (les élèves et les familles peuvent consulter) et j’envoie une capture en fin de semaine aux Professeurs Principaux de chaque classe et CPE pour assurer le suivi des élèves
Exemple de tableau de suivi pendant la conituité pédagogiqueTal

Tableau de suivi - Joan RIGUET

  • La communication avec les élèves : je leur ai indiqué mon adresse mail professionnel, roundcube (ENT) ou mon numéro de téléphone portable (pour ceux qui n’ont pas de connexion internet ou une mauvaise connexion ou bien 1 seul ordinateur pour la famille).
  • Des classes virtuelles en classe entière "obligatoire", et des permanences d’aide "SOS math" facultative
  • J’ai également beaucoup varié les activités (encore plus qu’auparavant) pour maintenir la motivation des élèves (du ludique, du "classique")

Qu’avez-vous mis en place de nouveau pour assurer la continuité pédagogique et que garderez-vous ensuite ?

  • Je n’ai pas le sentiment d’avoir mis en place de nouvelles choses mais surtout transposé et adapté ce que je faisais déjà (plan de travail, autonomie, entraide entre les élèves, accompagnement...).
  • J’ai mis en place des classes virtuelles (classe virtuelle du CNED) avec toutes mes classes et ce, pour garder le contact, rassurer, continuer à motiver. Il s’agissait d’1h en classe entière, des créneaux SOS maths où les élèves viennent et posent leurs questions puis repartent avancer dans leurs travaux.
    J’ai également programmé des classes virtuelles "privilégiées" quand un élève a une question ou besoin d’une aide qui n’est pas facile à satisfaire par mail et qui la pose en dehors du créneau SOS math. Dans ce cas, je pose une classe virtuelle rapide pour répondre à sa question en quelques minutes. Pendant les créneaux classe entière (que j’ai mis en place dès le premier vendredi de confinement - le temps de prendre en main l’outil, de prévenir les élèves ...), je commence par faire des temps de cours, un peu cours magistral mais même à distance cette pratique ne me convient pas, donc j’ai cherché à rendre cela plus interactif ; en m’inspirant des partages sur les réseaux sociaux.
    Après quelques recherches, j’ai proposé des temps collectifs puis en groupes (pour résoudre des petits labyrinthes en binôme ou même une sorte d’escape game, toujours en binôme, pendant que je reprenais une notion avec un petit groupe). Des exemples en pièces jointes.
    J’aimerais pouvoir continuer à utiliser les classes virtuelles par la suite dans le cadre du dispositif devoirs-faits et proposer des créneaux d’aides aux devoirs après 17h quand les élèves sont de retour à la maison. J’attends de savoir si la classe virtuelle du CNED sera encore utilisable après cette période. Ce serait comme une permanence d’aide aux devoirs mais à distance avec la classe virtuelle, les élèves viennent posent leurs questions en direct, on fait ensemble, cela peut être aussi pour aider à apprendre la leçon.
  • Une réflexion sur la formulation de mes consignes et la présentation de mes plans de travail pour favoriser davantage encore l’autonomie des élèves, en classe on peut voir rapidement si un élève a compris et lui reformuler la consigne mais à distance, il se retrouve seul. Donc cela m’est apparu évident que mes consignes n’étaient pas toujours très claires ou bien que la présentation des plans de travail ne l’était pas non plus.
    Donc, dans le cadre de la continuité pédagogique après avoir pris du recul et suite aux annonces de M. le ministre (pas d’épreuves du brevet), j’ai réfléchi à une simplification et à une adaptation de mes plans de travail (version papier, accès avec PC ou accès avec téléphone/tablette).
    Avant les vacances de printemps, au tout début du confinement, j’avais préparé des choses (plans de travail) dans l’urgence pour nourrir tous les élèves (les plus rapides et moins rapides), mais je n’en étais pas du tout satisfaite. J’ai donc retravaillé cela pendant les vacances et j’ai proposé des plans de travail allégé, avec la possibilité pour l’élève de choisir ses activités, en accentuant sur la différenciation.
  • Je proposais déjà différentes activités à mes élèves mais avec ce travail en distanciel, il m’a fallu développer davantage encore ma créativité et proposer des choses très variées (pixel art, sorte d’escape game avec des codes à trouver, quiz kahoot (j’utilisais déjà) ...). Par exemple, j’ai appris à utiliser framevr pour créer un escape game virtuel.
Escape game virtuel

Escape game virtuel en mathématiques par Joan RIGUET


 Accéder à l’Escape game virtuel en mathématiques

  • Cela fait réfléchir aussi sur les moyens de proposer des activités manipulatoires à distance (pour découvrir et s’approprier une nouvelle notion). Des outils comme Genial.ly le permettent.
    Apprendre a resoudre des équations by joan.magnier on Genially

    Discover more about Apprendre a resoudre des équations ✌️ - Timeline

De plus, suite à une idée d’une collègue partagée sur un réseau social, j’ai donné un petit travail de révisions pendant les vacances sous la forme d’une recette de cuisine (en pièce jointe) à faire en famille sur la base du volontariat.

Que pourriez-vous transmettre à vos collègues ?

  • Des ressources d’outils numériques et une aide si besoin sur la prise en main de ces outils (outil de suivi/évaluation : kahoot, quizinière, socrative, QCM pronote, des outils de réalisation de capsules vidéo, des outils "ludiques" pour créer des supports interactifs : learning apps, genially , framevr ... )
  • Créer des PDF interactifs (cela peut être utile même après le confinement, pour des élèves qui ne peuvent travailler que sur PC)
  • Prise en main de la classe virtuelle du CNED et de ses fonctionnalités, notamment le travail de groupe
  • Pratique du plan de travail
  • Pratique de ceintures de savoir-faire et évaluations à la demande (évaluations à la carte)
  • Je partage beaucoup de mon travail (cours, activités, ...) et de mes idées sur les réseaux sociaux (twitter, "le coin boulot des profs de maths" sur facebook et aussi sur mon blog

Qu’aimeriez-vous apprendre à faire ?

  • Prendre en main l’outil H5P pour rendre le visionnage de vidéo plus interactif
  • Réfléchir sur le travail à la maison : que donne t-on, comment accompagner, comment motiver certains élèves à faire ce travail, comment les aider à les rendre autonomes face à ce travail (cette période m’aura fait réfléchir sur cette problématique)

Qu’est-ce qui change dans votre relation professeur(e) - élève ?

  • J’ai conservé cette "proximité" que je pouvais avoir avec les élèves, je retrouve ma posture d’accompagnement à distance comme je l’avais en classe avec le fonctionnement en plan de travail, ça se fait par un dialogue écrit plutôt qu’à l’oral (sauf en classe virtuelle) mais je retrouve mon côté bienveillant et j’essaye de continuer à les rassurer. Surtout que les maths sont mal vécues par les élèves (et aussi les familles) donc je mets un point d’honneur à continuer d’en donner une image positive.
  • Plus d’échanges avec les familles, j’ai le sentiment, que le regard de certains parents a changé sur notre profession en mieux
  • De belles surprises aussi, quelques élèves qui se sont montrés plus motivés à distance qu’en présentiel ou qui s’expriment davantage pendant les classes virtuelles
  • Des élèves qui ont envie de "me faire plaisir" : ils ont rédigé leurs travaux comme jamais ils n’avaient rédigé auparavant pour certains, car ils voulaient me "faire plaisir" et surtout me montrer leur motivation. Je suis très admirative de leur capacité d’adaptation et leur motivation, car cela n’a pas été facile pour eux mais ils s’en sortent avec brio.

Annexes :

Jeu de labyrinthe : trigonométrie - 3ème (PDF de 358.1 ko)

Mathématiques - Fiche d’activité proposée par Joan RIGUET- Académie de Poitiers.

Jeu sur les puissances (PDF de 170.8 ko)

Mathématiques - Fiche d’activité proposée par Joan RIGUET- Académie de Poitiers.

Travail de révision - 4ème (PDF de 384.3 ko)

Mathématiques - Fiche d’activité proposée par Joan RIGUET- Académie de Poitiers.

Travail de révision - 3ème (PDF de 424.1 ko)

Mathématiques - Fiche d’activité proposée par Joan RIGUET- Académie de Poitiers.

Document joint

Mathématiques - Plan de travail de Joan Riguet durant le confinement - Académie de Poitiers.