Faits et gestes de l’antihéros : réalisation d’une bande-annonce publié le 01/06/2014

Scénario interactif sur EDUSCOL

Activités à la maison : La naissance du pícaro

  • apprendre le proverbe qui clôt le texte étudié ;
  • lire à la maison la définition que Maurice Molho donne du roman picaresque et préparer un argumentaire pour montrer que cette définition s’applique au récit de la naissance de Lazarillo.

Texte de Maurice Molho
Un pícaro s’exprime à la première personne. Il y là un impératif formel dont il ne saurait être fait abstraction. Son « je » est celui d’un homme dont on ne parlerait pas s’il n’en parlait lui-même.

Son obscurité, qui le voue à l’oubli des chroniqueurs, a sa cause dans un lignage honteux (le père est voleur et la mère maquerelle ou prostituée) qui lui interdit d’accéder à la considération d’autrui et prédétermine apparemment son comportement moral.

Incarnant l’antithèse d’honneur ou d’honnêteté, il est moins qu’un roturier : un déchet social, objet du mépris de tous (ou presque tous) en raison de sa cupidité ou de son dénuement. Sans ressources, il lui faut survivre : l’argent le hante, qu’il ne saurait gagner par un labeur honnête (entre autres, le travail de la terre : le pícaro n’est jamais paysan). Il mettra donc en œuvre toutes sortes d’expédients pour s’en procurer : il s’avilit, il dupe, il vole.

Maurice Molho, introduction à Romans picaresques espagnols , Bibliothèque de la Pléiade, 1968

 Lien vers le scénario interactif

Mise en œuvre de la séquence (PDF de 102 ko)

Séquence "Le personnage, ses figures et ses avatars" - éduscol.

 Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche – DGESCO

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Michelle Fy

Partager

   

Dans la même rubrique

 Scénario interactif : Le personnage, ses figures et ses avatars
 El personaje, sus figuras y sus avatares : El Pícaro
 Faits et gestes de l’antihéros : réalisation d’une bande-annonce