Accueil : Espagnol

article "La tentation du Potosi ", documentaire de Philippe Crnogorac -2011     -    publié le 16/01/2011    mis à jour le 09/01/2013

Cycle terminal "Lieux et formes du pouvoir"

La tentation du Potosi
"La tentation du Potosi "

- Documentaire de Philippe Crnogorac
2011
Durée : 1h 06mn
Avec Lionel Puch, Angel Arismendi, Epifania M. de Arismendi

- Sujet : En Bolivie, on raconte qu’un homme aurait passé un pacte avec le diable pour devenir riche. Attiré par cette histoire, un voyageur quitte son Europe natale pour tenter de retrouver cet homme dans la ville mythique de Potosi, le plus grand gisement d’argent de la planète.

- "La tentation de Potosi" s’attache à montrer comment la croyance, le mythe et la fiction infiltrent le quotidien. ( Cahiers du Cinéma )

- Bande annonce du film

"La tentation du Potosi" est un documentaire d’une heure dix, qui parle de la mine de Potosi, en Bolivie, qui fut le plus grand gisement d’argent du monde, et qui est toujours en exploitation aujourd’hui pour d’autres minéraux (principalement l’étain). Il y est question de la relation très
particulière qu’entretiennent les mineurs avec la figure du Tio, le diable, qui distribue à sa guise la fortune et la mort, la chance inouïe ou la perdition irréversible. A travers ce diable, c’est le sort hasardeux des mineurs qui est montré, avec sensibilité et respect, leur rapport au travail, leur foi, l’immense courage dont ils font preuve, mais aussi leurs tentations, la folie dans laquelle l’argent et son attrait peuvent les plonger. On perçoit aussi une société où la magie, le surnaturel sont présents au quotidien.

La voix off est en français, le reste en espagnol sous-titré. La voix off incarne un personnage lui-même en quête du diable, à travers la recherche d’un mineur qui aurait passé un pacte avec le diable. Le film se présente donc comme une quête, presque un thriller. Il est très prenant. Il passe actuellement au Nouveau Latina, à Paris, et a fait l’objet d’un petit article dans Les Cahiers du cinéma.

Le film a été réalisé avec l’aide précieuse d’une anthropologue, Pascale Absi, qui a longtemps vécu et travaillé à Potosi et a écrit un superbe ouvrage sur les mineurs de Potosi.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex