Accueil : Mathématiques

article L’évaluation en Mathématiques     -    publié le 19/05/2011

Deuxième journée de formation

L’objectif de cette journée était de familiariser les stagiaires avec les différents enjeux inhérents à ce concept complexe qu’est « l’évaluation  » . Dans ce cadre, les grandes lignes des différentes recherches menées sur ce sujet depuis le siècle dernier leurs ont été exposées afin qu’ils puissent acquérir un certain nombre d’outils pour être en mesure d’analyser et de prendre du recul par rapport à leurs propres pratiques. En outre, à la lueur de l’ensemble des dimensions de l’évaluation rencontrées, la problématique plus actuelle du socle commun de connaissances et de compétences et plus largement de « l’évaluation par compétence » a été travaillée. Il est à noter qu’une partie de cette journée de formation s’appuie assez largement sur la formation des PLC2 mise en place par l’IREM de Poitiers pendant plusieurs années.

•  Quelques rappels autour des différents types d’évaluation.

Au cours de ce premier temps, les différents types d’évaluation (diagnostique, pronostique, formative ou encore sommative) ont été analysés et mis en perspective par rapport à la question initialement posée : « Qu’est-ce qu’évaluer ? »
Un premier bilan a alors été établi afin de bien mettre en lumière les principales différences entre les deux modes d’évaluation les plus utilisés dans la pratique.

un document Premier bilan (PDF de 164.8 ko)

Evaluations formative et sommative

Dans un second temps, une lecture attentive du texte de l’Inspection Générale de Mathématiques et intitulé « travaux écrits des élèves en mathématiques au collège et au lycée » a été menée. Elle a fait suite à un petit débat et à un travail de réflexion sur les éléments de ce texte en lien avec les pratiques professionnelles des stagiaires.

un document Texte de l’IGEN de Mathématiques (PDF de 51.6 ko)

Travaux écrits des élèves en Mathématiques au collège et au lycée

• Autour de la notation et de l’annotation.

Le but de cette partie a été de mener avec les stagiaires une analyse critique de ces deux actes professionnels que nous pratiquons régulièrement mais sans pour autant avoir toujours conscience de leur portée lorsque nous les réalisons. Pour ce faire, un débat a été installé autour de productions d’élèves, d’annotations de copies d’élèves ou encore de bulletins scolaires.

un document Deuxième bilan (PDF de 517.9 ko)

Corriger des copies


Le travail de réflexion s’est ensuite poursuivi avec les comptes-rendus d’un certain nombre d’expériences menées dans un cadre docimologique et soulevant la question de l’objectivité de la note tout en soulignant l’importance de prendre du recul par rapport à celle-ci en relativisant sa valeur et son sens.

• Du statut de l’erreur vers l’évaluation formatrice.

Dans cette partie, les stagiaires ont été amenés tour à tour à s’interroger sur la conception de l’erreur et sur son statut, que ce soit chez les élèves ou les enseignants, puis à distinguer les différents types d’erreur à partir de production d’élèves pour mieux l’appréhender et la comprendre. Dans un second temps, la question « Comment rendre l’élève acteur de sa réussite ? » s’est alors posée, conformément aux exigences de l’institution. Pour y répondre, les insuffisances du schéma de fonctionnement « classique » basé sur les évaluations formatives et sommatives ont été relevées et des pistes de travail ont été spécifiées, à partir d’exemples concrets, pour introduire le concept d’évaluation formatrice avec entre autres :

  • l’explicitation des critères de réussites et des critères procéduraux
  • l’importance d’inscrire la formation dispensée aux élèves dans la résolution de véritables problèmes permettant la réussite à des tâches complexes et favorisant la recherche, la démarche d’investigation et l’initiative
  • le rôle des tâches à erreurs
  • l’auto-évaluation…
un document Troisième bilan (PDF de 318.8 ko)

Evaluations formative et formatrice

• Taxonomie.

Dans cette partie, à partir d’énoncés mathématiques, les stagiaires ont été amenés à travailler sur les différentes façons de formuler les questions d’un même exercice montrant ainsi la diversité des types de tâches et des éventuelles difficultés que ces formulations engendrent. Le niveau taxonomique des énoncés a donc été étudié ainsi que leur impact sur la réussite des élèves.

• Socle commun et évaluation par compétences.

Cette dernière partie, prenant appui sur tout ce qui a été développé en amont, a permis aux stagiaires de s’approprier la notion de socle commun de connaissances et de compétences et de repartir avec des outils permettant une première approche dans la construction de son évaluation.

un document Le socle commun et son évaluation (Powerpoint de 119.7 ko)

 
Pour terminer, une petite bibliographie non-exhaustive ayant contribué à l’élaboration de ce stage et permettant d’approfondir les différents points abordés.

un document Bibliographie (PDF de 368.1 ko)

Journée de formation des fonctionnaires stagiaires
Mathématiques

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex