Accueil : Mathématiques

article Organisation et conduite d’une séquence     -    publié le 05/12/2010    mis à jour le 11/05/2011

Première journée de formation

L’objectif de cette journée était de travailler autour du thème « organiser et conduire une séquence » afin que les stagiaires puissent repartir avec des pistes, des idées de pratiques pédagogiques à essayer, et ensuite aient des outils pour analyser leur mise en œuvre.

• Le positionnement personnel de chaque stagiaire.

Dans le référentiel ( voir ci-contre), la compétence C4 "concevoir et mettre en œuvre ses compétences" a fait l’objet d’une lecture approfondie : questions, réponses, explication.

Les observables de chacune des sept sous-compétences de la grille "identification des compétences" ont été clarifiés.

Par exemple :
- pour préparer un cours ou une évaluation, on ne se contente pas de regarder dans les manuels, on s’appuie prioritairement sur les programmes officiels et les documents d’accompagnement ;

Liens vers les documents ressources du collège

Liens vers les documents ressources du lycée

Enfin, chaque stagiaire a rempli la première feuille d’auto-positionnement "différentiel de compétences" qui intègre ainsi son portfolio.

un document Différentiel de départ (Word de 21.5 ko)

Compétences

• Quels sont les moments clés d’une séance ?

A la suite d’un débat et d’un travail de réflexion autour des questions suivantes « quels sont les moments clefs d’une séance pour vous ? qu’est ce qui est important dans une séquence d’un point de vue pédagogique et disciplinaire ? quels sont les incontournables ? »

Chaque groupe a présenté une synthèse à partir de laquelle les formateurs ont dégagé les compétences et points importants.
Ils ont également présenté un diaporama montrant qu’une lecture approfondie du B.O est indispensable pour construire une séance, mais permettait aussi de trouver les éléments répondant aux questions posées.

• Construction d’un document d’observation d’une séance.

A la suite de la diffusion de la vidéo : « structurer les apprentissages »
que l’on peut trouver sur le site : http://www.cndp.fr/tenue-de-classe/ , une discussion s’est engagée autour du déroulement de la séance.

L’introduction de la notion de multi-agenda peut permettre d’enrichir la discussion, et la réflexion sur le pilotage d’une séance. Cette notion souligne l’importance de l’étayage, du tissage, du pilotage et de l’atmosphère mais aussi leur ajustement au cours d’une séance.

La prise en compte de ces préoccupations se traduit chez l’enseignant par des gestes qui sont :

  • adressés à l’élève pour interagir ;
  • culturellement partagés ;
  • corporels autant que verbaux ;
  • « épais » : pluri signifiants.

Il y a deux catégories de gestes :

  • ceux de métier : inscrits dans l’histoire, la culture de la profession ;
  • ceux d’ajustement : traduisent et permettent le couplage de l’activité de l’enseignant avec la dynamique de la situation.
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex