Des jeux de société revisités par les élèves (TRAAM) publié le 23/05/2019

Modalités de mise en œuvre en classe

Durée

3 séances pour la fabrication
1 séance pour tester les jeux
finalisation à la maison.

Première séance

  • Les élèves s’installent en groupe par affinité
  • Chaque groupe aura apporté un jeu de société existant qui puisse être revisité.
  • Les élèves réfléchissent et travaillent sur la partie « préparation » de leur fiche et commencent le brouillon de leur jeu s’ils en ont le temps
  • Pour anticiper le manque d’inspiration de certains groupes, j’avais proposé des pistes d’idées (jeux de l’oie avec dés contenant nombres négatifs et positifs, bingo …)

Deuxième séance

Finalisation de toute la trame de leur jeu, tous les éléments doivent être pensés et réalisés (au brouillon ou au propre)

C’est une séance très intéressante car cela nécessite un partage des tâches dans le groupe de travail (trouver toutes les opérations ou notions de mathématiques, penser à la forme de leur piste de jeu, la décoration etc…). La coopération est essentielle ici. Cette étape leur permet de prendre du recul sur leurs acquis en mathématiques, de juger de ce qui pourrait être facile ou difficile pour les joueurs, d’établir des épreuves et d’être certains des résultats.

Beaucoup de compétences peuvent être évaluées sur cette séance (Coopérer, chercher, calculer, représenter, Modéliser)

Troisième séance : La règle du jeu

C’est la partie la plus délicate car elle nécessite de prendre du recul sur leur jeu qui n’a pas encore été testé.
La compétence communiquer peut être évaluées ici.

La finalisation de leur jeu n’a pas été faite sur le temps de cours, ils ont terminé leur jeu et la règle chez eux ou en permanence. Je leur avais proposé de m’apporter certains éléments qu’ils souhaitaient faire plastifier (pistes de jeu ou cartes…)

Dernière séance : Speed-gaming

Sur le principe d’un speed-dating, chaque groupe avait 10min/un quart d’heure pour tester un jeu, puis ils devaient passer à un autre. Ainsi chaque jeu a pu être testé plusieurs fois.

Les élèves jouent au jeu d'un autre groupe
Eleves jouant au jeu d'un autre groupe
Les élèves jouent au jeu d'un autre groupe

Ils avaient ici pour consigne de noter les éventuels soucis de jouabilité, de vérifier la clarté de la règle du jeu, de vérifier s’ils ne restent pas des erreurs de mathématiques.
Les élèves doivent enfin finaliser et apporter les dernières modifications chez eux.

Bilan

Tous les élèves de 4ème ont participé à l’expérience des jeux de société, en effet ma collègue intervenant sur les autres classes est également rentrée dans le projet et nous avions donc beaucoup de matériels à proposer pour la semaine des mathématiques.

L’expérience s’est révélée très enrichissante, les élèves ont eu des idées vraiment intéressantes et ont revisité des jeux auxquels je n’avais pas pensé (Le lynx, jungle speed, Cluedo, Mistigri…)

Un jeu de cartes pour faire travailler les priorités des opérations
Un exemple de jeu créé par les élèves
Un exemple de jeu créé par les élèves

Les autres élèves du collège et même certains parents sont venus jouer lors de la semaine des mathématiques, les 4èmes se sont énormément investis dans tout le projet.

Phase : speed-gaming

Beaucoup de compétences sont engagées dans ce type de projet, cette activité a permis aux élèves de prendre du recul sur leur acquis, de compartimenter ceux-ci et de se créer des automatismes de calcul qui pouvaient leur manquer pour certains.