Lettre de rentrée 2018 de Madame l’Inspectrice Académique - l’Inspectrice Pédagogique Régionale publié le 07/09/2018

Mesdames et messieurs les professeurs,
Chères et chers collègues,

Nous tenons tout d’abord à souhaiter la bienvenue à chaque professeur nouvellement nommé dans l’académie et à l’assurer de l’attention que nous portons à la qualité de son accueil au sein des équipes pédagogiques. Nous saluons également en particulier ceux qui, parmi vous, prendront leur retraite en cours d’année, que nous ne pouvons pas toujours remercier comme il se doit le moment venu. A tous, nous souhaitons d’aborder cette rentrée avec confiance et sérénité.
Les résultats obtenus à la session 2018 des examens du second degré nous y invitent : les baccalauréats généraux, technologiques et professionnels affichent des résultats stables, supérieurs à la moyenne nationale. En revanche, le Diplôme National du Brevet connaît un léger infléchissement, sur lequel il conviendra de s’interroger dans l’année à venir. Nous remercions chacun d’entre vous pour son implication dans la formation et la préparation des candidats.
Certains d’entre vous accompagnent par ailleurs des pairs en difficulté, ou encore des professeurs stagiaires : nous mesurons régulièrement les effets positifs de votre implication et tenons à saluer la qualité de votre engagement.
Cette rentrée scolaire marque le début de la deuxième année de mise en œuvre du Projet Académique dont nous avions détaillé les axes dans la lettre de rentrée 2017. Ceux-ci fournissent aujourd’hui le cadre local du déploiement des orientations ministérielles suivantes :
 L’accent placé sur les enseignements fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) concerne chaque discipline à quelque niveau d’enseignement que ce soit. Cette priorité a donné lieu à des ajustements de programmes à l’école et au collège, pour le français, les mathématiques, l’éducation morale et civique. Les détails en seront abordés au sein des disciplines concernées.
 La personnalisation des parcours, qui prend les fondamentaux comme base, passe par l’accompagnement personnalisé au collège et au lycée et l’inclusion, qui vont de pair avec l’existence d’unités pédagogiques pour élèves à besoins éducatifs particuliers (ULIS, UPE2A), renforcées en cette rentrée dans l’académie. Cette personnalisation implique une aide construite à l’orientation qui prend place dans le cadre de l’accompagnement personnalisé. Le dispositif « Devoirs faits » entre pleinement dans cette logique d’accompagnement différencié selon les besoins des élèves.
 L’évaluation des besoins des élèves est nécessaire pour construire la personnalisation : entre les mois de septembre et octobre, les élèves de 6ème (mais aussi ceux de CP, CE1 et 2nde via les tests de positionnement) seront évalués. Les résultats des tests seront exploités, afin de constituer un guide pour l’accompagnement personnalisé, au service de la réussite des élèves.
 La construction du principe de laïcité, la lutte contre le harcèlement, la transmission de la culture de l’égalité et du respect entre filles et garçons demeurent des objectifs majeurs qui doivent se diffuser au travers de tous les enseignements.

Cette année verra par ailleurs se mettre en place les premières évolutions de la classe de 2nde, dans le cadre de la Réforme du lycée (tests de positionnement, AP). Les corps d’inspection accompagneront les équipes pour anticiper la préparation au nouveau baccalauréat général et technologique de 2021 et en prévoir les effets pédagogiques.