Accueil : Économie Gestion en Lycées Professionnels

article Amazon a-t-il encore des rivaux ?     -    publié le 01/12/2015

Pour résister à la multinationale, enseignes et sites de vente se réorganisent, quitte à fusionner, comme Fnac et Darty.

Amazon a-t-il encore des rivaux ?

Quinze ans après le débarquement en France d’Amazon, les poids lourds hexagonaux du commerce ont pris conscience du danger. Sur l’air du « tous contre Amazon », ils tentent aujourd’hui de faire barrage au leader mondial de la vente en ligne.

L’entreprise américaine créée il y a vingt ans à Seattle par Jeff Bezos submerge ses concurrents du e-commerce et menace les réseaux de magasins physiques. Le libraire en ligne des débuts vend aujourd’hui à peu près tout, y compris des produits frais avec Amazon Fresh lancé aux Etats-Unis et peut-être bientôt en France, où ce service est annoncé depuis plus d’un an. En matière de produits techniques et de loisirs (« produits bruns », en jargon marketing), Amazon a participé à la chute des Virgin Megastores, des magasins Saturn et Surcouf, et accéléré tout récemment le dépôt de bilan du site Pixmania.

Ses armes : des prix cassés, une logistique très performante et des formules tout compris, comme Amazon Premium, qui garantit une livraison le lendemain moyennant un abonnement de 49 euros par an. « Amazon est très bon, en logistique comme en service client. La seule manière de l’arrêter est de devenir aussi bon que lui », tranche Philippe Moati, président de l’Obsoco (l’Observatoire société et consommation).

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex