Accueil : Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique

article L’armée du crime de Robert Guédiguian     -    publié le 19/11/2009    mis à jour le 15/02/2017

Exploitation du film avec des élèves de 3ème.

1 2 
Affiche du film L'armée du crime de Robert Guédiguian.

• Intention pédagogique

L’idée est de permettre aux élèves de voir le film tranquillement (sans angoisse suscitée par le travail à réaliser, les élèves scolaires pourraient être tentés de prendre des notes durant la projection...).
Le film ayant été vu avant que ne soit faite la séquence sur la Seconde Guerre mondiale, il s’agit donc d’une découverte. Une projection ultérieure à cette séquence aurait bien sûr un tout autre contenu.

Plusieurs thèmes du film invitent à la pluridisciplinarité :
- l’affiche rouge, la lettre de Manouchian ou encore la chanson de Léo Ferré peuvent être étudiées en cours de français (qui peut s’appuyer également sur quelques morceaux choisis concernant l’amour de la langue française et de la lecture) ;
- l’engagement d’étrangers dans la résistance, la désobéissance civile peuvent permettre de faire des liens avec l’éducation civique.

L'affiche de propagande contre le groupe de résistants Manouchian.

• Déroulement

Avant de voir le film, chaque élève de 3ème a choisi un thème parmi les cinq suivants :

  • l’antisémitisme,
  • le communisme et la police française,
  • la résistance en général,
  • le groupe Manouchian en particulier.

Les questionnaires ont été distribués avant la projection pour que les élèves lisent les questions et sachent où porter plus particulièrement leur attention mais ne les ont pas pris avec eux durant la projection.

un document Questionnaire sur l’armée du crime. (OpenDocument Text de 116.7 ko)

Chaque élève a dû compléter le questionnaire en dehors des cours dans les jours qui ont suivi la projection, ils avaient toute liberté pour utiliser les ressources en ligne mises sur le SPIP d’HGEC du collège. J’ai ensuite relevé le travail et l’ai évalué.
Lors de la séance sur la résistance française, les élèves travailleront par groupe de trois ou quatre (un groupe par thème) pour mettre en commun leurs idées et pouvoir compléter et enrichir leurs questionnaires. Le résultat de ce travail de groupe constituera la principale matière du cours sur la résistance et alimentera le chapitre sur la France dans la seconde Guerre mondiale (et fera écho à la prochaine visite d’Oradour-sur-Glane).
Le "corrigé" ne sera pas utilisé par les élèves, c’est juste une trace pour moi.
La trace écrite sera sans doute numérique, distribuée à tous et publiée en ligne (réalisée par une personne volontaire du groupe).

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex