Un SPIP pour et par les élèves en Histoire Géographie au collège publié le 14/10/2008  - mis à jour le 13/05/2010

TUIC / B2I / tout niveau /

12

Pour aller plus loin sous forme de questions-réponses.

Pourquoi des articles numériques ?

L’utilisation d’un site collaboratif est aujourd’hui très courante et fait partie des compétences du B2I lycée1

Combien faut-il de temps aux élèves pour maîtriser la rédaction dans le SPIP ?

De moins en moins de temps ! Il a fallu environ 45 minutes cette année pour que les élèves de 3ème sachent créer un article, le placer dans la bonne rubrique, y insérer une image après l’avoir redimensionnée. L’intérêt du SPIP est que la rédaction y est très simple et si elle frustre un peu les élèves au début car ils ne peuvent guère jouer avec la mise en forme, elle leur permet de se concentrer sur le contenu. Certains vont ensuite plus loin, lisent le mode d’emploi et font des notes de bas de page, agencent les images...

Les examens ne sont pas numériques, comment les élèves y sont-ils préparés ?

Les élèves réalisent 5 ou 6 travaux numériques annuels en HGEC mais ils en réalisent le triple avec feuille et stylo, cet aspect n’est donc qu’une partie de leur formation.

Concrètement, quelle a été l’activité de ce SPIP durant l’année scolaire 2007-2008 ?

Les 45 élèves de 3ème ont rédigé près de 250 articles soit 5 à 6 articles par élève. Ils ne sont plus en ligne car comme on peut le lire dans le numéro des Cahiers pédagogiques pré-cité, le but n’est pas la conservation mais bien l’activité elle-même et le processus de réalisation. Tous les travaux des élèves ont donc été supprimés fin août pour laisser place nette aux élèves de cette année qui se sont déjà mis au travail !

Cela nécessite-t-il que les élèves possèdent un ordinateur personnel ?

La fracture numérique est une question préoccupante à laquelle je n’ai pas de réponse véritable sinon que la fracture culturelle est à mon sens bien plus importante. Cependant, une grande partie du travail à effectuer se fait sans ordinateur : consultation d’ouvrages, de périodiques, élaboration du plan, rédaction du brouillon…
Pour la plupart des exercices, le seul travail à effectuer sur ordinateur est celui de la saisie et des corrections. Cela prend peu de temps si le travail a été correctement préparé en amont. Les ordinateurs disponibles au collège sont donc suffisants.

L’organisation du travail est essentielle : les élèves ont les consignes au tout début septembre pour des travaux à effectuer toute l’année. Ils doivent s’organiser en conséquence, c’est l’un des objectifs de ces travaux, leur apprendre à s’organiser, à anticiper.
Que l’élève possède un ordinateur à la maison ou non, l’anticipation doit être la même car nul n’est à l’abri d’une fermeture exceptionnelle du CDI, d’une panne d’internet chez soi ou au collège, d’un problème de serveur du fournisseur d’accès où est hébergé le site… J’essaie de sensibiliser les élèves à ces questions et si au 1er trimestre, je suis obligée de me battre pour obtenir les travaux dans les temps, l’expérience de l’an passé me montre que la plupart des élèves remettent leur travail à l’heure aux 2nd et 3ème trimestre.

Pourquoi un serveur privé et non pas un serveur institutionnel ?

Les serveurs institutionnels n’hébergent pas pour le moment les sites réalisés par des professeurs pour leurs élèves. En revanche, le serveur académique propose d’héberger un site d’établissement qui s’il se crée au collège Anne Frank possèdera un lien vers le site d’HGEC.

Y a-t-il des informations personnelles au sujet des élèves sur le site sur lequel ils publient ?


Leur prénom, leur nom et leur classe. Cela vise à les responsabiliser.

Les publications sur le site utilisé sont-elles sécurisées ?

Oui, SPIP est un logiciel libre et très sûr adopté par de nombreuses institutions notamment éducatives.

La partie publique est accessible à tous mais ne peut être modifiée et personne ne peut écrire de commentaires au sujet des articles hormis les administrateurs (le SPIP peut être configuré pour être plus ouvert mais je ne veux pas risquer de voir des commentaires malveillants sur les travaux des élèves).

La partie privée (et notamment les commentaires des articles faits par le professeur) n’est accessible qu’aux rédacteurs (les élèves enregistrés en tant que tels) et elle est gérée par les administrateurs.

Le SPIP est modéré par les administrateurs : aucun article ne peut être publié sans leur accord et un article n’est publié que s’il est de qualité. Il ne peut donc pas y avoir de préjudice pour les élèves.

Que deviennent les articles rédigés par les élèves ?

Tout est supprimé fin août, chaque élève pouvant au préalable effectuer une sauvegarde de son travail.

Comment connaître la fréquentation du SPIP par les élèves ?

Chaque SPIP propose des statistiques qui permettent une gestion rationnelle des ressources mises à disposition des élèves. Lesquelles sont consultées ? Lesquelles ne le sont pas ? Pourquoi ? Faut-ils les supprimer ou les modifier ?
Ces chiffres offrent un support pour faire évoluer le site.

Consulter des articles du SPIP

  • Lire les consignes générales des travaux en autonomie,
  • Voir les différents types d’exercices proposés pour les travaux en autonomie dans le sommaire et les consignes propres à chacun,
  • Lire un article d’élève.

(1) Compétence N°3.7 du B2I lycée : "Je sais publier un document numérique sur un espace approprié".