Concours "prix de la jeunesse" 2019 : travail autour de la personnalité d’Albert Dubois par la section européenne de terminale du lycée Guez de Balzac publié le 05/06/2019

Présentation du concours « Prix de la Jeunesse »2019

Chaque année depuis 1992, la JugendpreisStiftung organise un concours à destination des jeunes de 12 à 21 ans de Hesse, d’Émilie-Romagne en Italie, de Nouvelle Aquitaine et de Wielkoposka en Pologne.
Ce concours s’intitule « Prix de la Jeunesse » et le thème de cette année 2019 était : « Les jeunes découvrent leur région » et il s’agissait vraiment de « découvrir » une tradition, une oeuvre ou bien encore une personnalité de la région des jeunes qui ne sont pas très connues du grand public.
De même, l’intervention de l’Union européenne devait figurer dans la mesure où la remise des prix se faisait à Wiesbaden sous la forme d’une rencontre entre les gagnants issus des quatre régions partenaires.
Les projets peuvent être de différentes natures : travaux écrits, affiches, dessins, vidéos et rédigés en deux langues.

Démarche des élèves du lycée Guez de Balzac d’Angoulême

Les 25 élèves du groupe de section européenne de terminale du lycée Guez de Balzac ont eu l’opportunité de travailler autour de la personnalité d’Albert Dubois, maire de la commune de Gardes-le-Pontaroux pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce maire avait décidé de faire construire une piscine pour et par les habitants de sa commune pendant le conflit. Il a également caché des réfractaires au STO (service du travail obligatoire) et a été arrêté puis déporté par les Allemands à Mauthausen en 1944, le jour de son cinquantième anniversaire. Il est mort en déportation. Aujourd’hui, la
piscine porte le nom d’Albert Dubois mais nombreux sont ceux qui ignorent l’histoire de l’ancien édile municipal et l’histoire liée à la construction de la piscine.
Le projet de cette classe a abouti à un dossier bilingue français-allemand ainsi qu’une affiche reprenant les différents aspects de l’histoire d’Albert Dubois après avoir travaillé une heure par semaine d’octobre à janvier en cours de DNL.
Au cours de ce trimestre, les élèves ont interviewé le maire actuel de la commune ainsi que la petite nièce d’Albert Dubois (relaté dans la Charente Libre du 24 octobre 2018), ils ont pris contact avec le service des archives départementales de la Charente, ont pu consulter les ouvrages d’histoire locale disponibles au CDI de l’établissement et des sites internet.

Résultats du concours, bilan et perspectives

La commission interrégionale a attribué le troisième Prix au travail des lycéens de Guez de Balzac ; ce qui a permis à trois élèves du groupe accompagnés d’une de leur enseignante de passer trois jours et demi à Wiesbaden et de préparer la remise des prix à la Chancellerie du Land de Hesse avec des jeunes Allemands,Italiens et
Polonais.
Cette expérience très enrichissante pour les élèves comme pour leurs enseignantes d’allemand et d’histoire-géographie pourra être renouvelée dans les années à venir notamment avec le thème de « La forêt » pour l’année 2020.
Afin d’améliorer le classement et d’obtenir un prix plus prestigieux encore, il faut vraiment concevoir le travail comme les TPE de première, c’est là le sens du mot « projet ».
Enfin, nous ne saurions terminer sans remercier les personnes encadrant le concours à Wiesbaden , en particulier Madame Blank, et sans lesquelles nous n’aurions pu présenter dans des conditions optimales la démarche des jeunes Charentais à la Chancellerie le vendredi 3 mai 2019.
Site de la Chancellerie de Hessen avec un article et une photographie du 3 mai 2019

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Odyssée

Partager

     

Dans la même rubrique

 Concours "prix de la jeunesse" 2019 : travail autour de la personnalité d’Albert Dubois par la section européenne de terminale du lycée Guez de Balzac
 Ressources pour enseigner la DNL Histoire-Géographie en Anglais