Réaliser une frise chronologique synthétique sur la guerre d'indépendance algérienne publié le 26/04/2016  - mis à jour le 28/04/2016

Terminale Bac Pro - Tice - Activité pédagogique

Cette séquence a été réalisée dans le cadre des TraAM 2015-2016.

Logo TRAAM

Niveau et insertion dans la programmation

Terminale Bac Pro
Sujet d’étude n°3 Histoire : La décolonisation et la construction de nouveaux Etats : l’Inde et l’Algérie
Séance n° 2 : De la Toussaint 1954 à l’indépendance : l’exemple de l’Algérie

Durée et insertion dans la séquence pédagogique

55 minutes
Après une séance n°1 consacrée à l’évocation du contexte favorable au processus de décolonisation (la question coloniale à la fin de la 2 ème GM, premières revendications d’indépendance au sein du Manifeste du Peuple Algérien dès 1943, premières négociations dès 1945 en Inde), les élèves vont alors pouvoir commencer une étude de cas. La séquence s’achève par une dernière séance dédiée aux conséquences de la décolonisation et aux défis qu’attendent ce nouvel Etat.

Problématique de la leçon :

Comment s’est réalisée l’indépendance de l’Algérie ?

 

Compétences travaillées

 Comprendre la création d’un nouvel État : l’Algérie.
 Caractériser le processus d’indépendance de l’Algérie (obtenue par la guerre).
 Identifier les principaux acteurs et événements de la guerre.
 Replacer les faits dans leur contexte.
 Donner du sens au terme de décolonisation.
 Coopérer (travailler par binôme).
 Savoir déposer et récupérer un document sur un Padlet.
 Réaliser une frise chronologique sur le logiciel Tiki-Toki.

Outils numériques utilisés

 Le logiciel Padlet  : en amont le professeur réalise un mur virtuel sur lequel il dépose des documents qu’il a élaborés. Les élèves l’utiliseront pour récupérer la fiche de consignes des activités de la séance, consulter les documents proposés et déposer leur production.
 Le logiciel Tiki-Toki : les élèves réalisent une frise chronologique sur laquelle ils font apparaître des dates clés, quelques phrases et une image illustrant les événements retenus.