Accueil : Éducation physique et sportive

article L’image numérique au service des apprentissages en EPS - Acteurs et organisation.     -    publié le 29/05/2009    mis à jour le 15/04/2015

Quels acteurs et quelle organisation de séance ?

Placer l’élève au cœur de la manipulation de l’Image et anticiper minutieusement le déroulement de la leçon sont deux conditions indispensables pour de ne pas amputer le temps de l’activité motrice et favoriser l’apprentissage.


Ce type de démarche ne peut trouver sa place que dans la mise en avant des élèves, au cœur du dispositif de manipulation et d’analyse.

Les élèves sont acteurs à part entière : gymnastes, cameramen, analystes, décideurs... Le pluriel a son importance ! Tant au plan des objectifs sociaux dont nous avons la charge que sur le plan de notre réalité quotidienne.

Intégrer les Tice à des fins d’apprentissage et non de reportage suppose de gérer le temps de pratique et le temps d’analyse. Si, dans une classe de 35 élèves, vous n’anticipez pas le coût des usages d’analyse, vous serez vite déçus !

• L’organisation de Groupe au cœur de la séance

Les vidéos publicitaires nous montrent quelques "athlètes" en analyse individuelle. Elles ne peuvent en aucun cas nous servir d’exemple ! Il faut donc organiser finement les rotations par groupe d’élèves si la finalité réside en un droit au feed-back visuel concourant au feed- back kinesthésique pour chacun.

b2i-logo-rouge

Par ailleurs, l’enseignant reste professeur et non technicien Tice de la séance. Contrairement au milieu fédéral, il est "seul". Pas d’assistant cameraman à sa disposition. Il va donc devoir confier les manipulations des outils...à ses élèves. Quoi de plus normal dans la perspective de former des citoyens détenteurs du B2I respectueux du matériel collectif ? Enfin, n’oublions pas "nos dispensés" ! Ils sont au cœur de mon dispositif !

Pendant que l’enseignant enseigne, se met à disposition de ses élèves pour remédier à un problème individuel, pour répondre aux interrogations d’un groupe de travail, pour stimuler les moins courageux ou les plus abattus par l’échec temporaire...les élèves, dispensés ou valides, gèrent les outils Tice à des fins d’apprentissage moteur.

• Des pratiques d’Équipe pédagogique

logo-menu-C2I2E

Ceci sera d’autant plus réalisable que ces pratiques seront des pratiques d’équipe. Si tous les élèves sont formés à l’usage des outils et matériels déployés dans l’établissement, le gain sera inévitable d’une année sur l’autre et le professeur finira par n’expliquer que l’objectif recherché en EPS et non la manipulation Tice permettant de l’atteindre.

•  Un organigramme de la séance rigoureux

En outre, une planification précise de l’organisation des instants Tice (moments, interventions, manipulations, acteurs...) est indispensable à la conduite d’un tel projet. Si valider son C2I2E, c’est valider entre autre la compétence B3-5 "Anticiper un incident technique ou savoir y faire face", il n’empêche qu’une bonne planification permet souvent d’échapper à la loi de Murphy.

Deux questions peuvent nous conduire pour organiser notre séance :

  • Quand utiliser les outils pour ne pas réduire le temps d’engagement moteur base de l’apprentissage ?
  • Comment organiser une séquence pour optimiser leur usage à des fins d’apprentissage ?

Un peu d’expérience permet rapidement de mettre au clair ce genre d’outil personnalisé.

vign_organi2b

Je vous présente un exemple d’optimisation de ma séquence pédagogique où les Tice servent l’EPS. Il est étroitement lié à ma façon d’enseigner dans les activités morphocinétiques dans des classes à fort effectif et je ne détiens pas "La Vérité". Il serait tout autre avec un groupe de gymnastes restreint. À vous de créer le votre, en fonction de votre sensibilité.

Voir un exemple d’organigrame . Une fois la nouvelle fenêtre ouverte, cliquez dessus pour faire défiler les diapositives.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex