Accueil : Éducation physique et sportive

article Illustrer un document numérique en EPS     -    publié le 27/04/2006    mis à jour le 15/04/2008

Tutoriel pour réaliser des dessins vectoriels sous Inkscape

1 2 3 4 5 

Objectif

Les enseignants d’éducation physique et sportive ont des besoins très spécifiques dans le domaine des Tice. L’un d’entre eux concerne l’illustration de documents pédagogiques. Selon l’adage "Un beau schéma vaut mieux qu’un long discours", une situation pédagogique à transmettre, un dispositif à expliquer, une fiche à concevoir sont souvent plus clairs lorsque ces derniers sont illustrés.

Dans ce cas, certains utilisent leur talents de dessinateurs, d’autres pratiquent une recherche sur le web et téléchargent des images ou des cliparts destinés à clarifier leurs propos.

Si ces solutions peuvent faire gagner du temps, elles posent cependant deux problèmes :

  • l’un peut être lié au droit : droit d’auteur relatif au schéma, à la photographie, droit à l’image relatif à la personne prise en photo
  • l’autre est lié à l’approximation du schéma qui ne correspond pas toujours exactement à la représentation souhaitée.

La volonté d’amélioration se manifeste alors et l’enseignant se lance soit dans une illustration avec son outil de dessin issu de son traitement de texte, rudimentaire et frustrant, soit dans une retouche de l’image avec un logiciel de photo alors que le schéma ne s’y prête guère.

Le but de ce tutoriel sera de vous guider dans le choix et l’usage de vos outils afin de vous engager dans une démarche productive et pérenne lors de la réalisation de vos schémas.

L’enjeu sera donc d’utiliser un outil adapté, ergonomique qui facilite votre tâche dans le présent et dans le futur, lorsque vous voudrez faire évoluer votre croquis ou votre figurine. De plus nous rechercherons une possible collaboration, donc l’emploi de méthodes et d’outils qui permettent une retouche parce qu’ils sont universels, enregistrent dans un format ouvert et qu’ils conservent la mémoire des étapes de votre travail.

• Un peu de théorie pour comprendre...

  • Différencier une image bitmap d’une image vectorielle :

Il est indispensable de définir (même brièvement) différents types « d’images » et leur spécificités pour ne pas s’engager dans un travail stérile (irrécupérable, pas adapté au projet, pas adapté à une retouche ultérieure...)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vectoriel

« Un dessin vectoriel est une représentation composée d’objets géométriques (lignes, points, polygones, courbes, ...) ayant des attributs de forme, de position, de couleur, etc., permettant de produire des images. Il se différencie de cette manière du dessin bitmap, dans lequel on travaille sur des pixels...

Par nature, un dessin vectoriel est dessiné à nouveau à chaque visualisation, ce qui engendre des calculs sur la machine...

L’intérêt est de pouvoir redimensionner l’image à volonté sans aucun effet d’escalier. L’inconvénient est que pour atteindre une qualité photoréaliste, il faut pouvoir disposer d’une puissance de calcul importante et de beaucoup de mémoire. »

logo wikipedia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bitmap

« Une image matricielle (ou image en mode point, en anglais, une « bitmap ») est un fichier ou un format de données qui se compose d’un tableau de pixels ou de points de couleur...

La qualité d’une image matricielle est déterminée par le nombre total de pixels (appelé sa résolution) et la quantité d’information contenue dans chaque pixel (souvent appelée profondeur de numérisation des couleurs)....

Les images numériques ne peuvent pas changer de taille ou être remises à la cote sans perte de qualité apparente. Plus exactement, une fois qu’une image est numérisée, sa qualité est fixe et ne peut pas s’améliorer même en utilisant de meilleurs dispositifs d’affichage. En revanche, les images vectorielles peuvent facilement s’afficher sous différentes échelles et s’adaptent à la qualité du dispositif d’affichage. Malgré cela, les images matricielles sont plus appropriées que les images vectorielles aux travaux sur photographies ou sur photos réalistes... »

Si ces définitions ne suffisent pas à vous faire comprendre la nuance, veuillez comparer ces deux « images » en les agrandissant :
  • La première au format png (qui est aussi un format bitmap dédié au web et libre) se dégrade lors de l’agrandissement : les effets d’escaliers sont visibles sur les bords des formes et les couleurs compressées perdent de leur homogénéité.
  • La seconde est au format swf, un format vectoriel dédié au web. Lors de l’agrandissement, aucune dégradation n’est perceptible.

Pour en terminer en ce qui concerne la théorie, voici une petite classification des formats les plus courants que vous vous pouvez trouver dans l’une ou l’autre de ces 2 catégories :

Format matriciel (Flash de 6.2 ko)
Format vectoriel (Flash de 734 octets)
Formats d’images
Bitmap (image matricielle)Vectoriel
bmp swf (format d’export de Flash et autres)
jpeg (format lisible sur le web) svg (format ouvert de Inkscape)
gif (format lisible sur le web) ai (format de travail de adobe illustrator)
png (format ouvert lisible sur le web) drw (format de travail de OpenofficeDraw)
xcf (format ouvert de travail de Gimp)
psp (format de travail de Photoshop)
« Précédente  1 2 3 4 5  Suivante » Sur une seule page
- Documents joints
un document etape1.zip (Binary Data de 558.8 ko)

Tutoriel inkscape - Étape 1
Sylvie Lallet

un document etape2.zip (Binary Data de 1.5 Mo)

Tutoriel inkscape - Étape 2
Sylvie Lallet

un document etape3.zip (Binary Data de 1.3 Mo)

Tutoriel inkscape - Étape 3
Sylvie Lallet

un document etape4.zip (Binary Data de 1.6 Mo)

Tutoriel inkscape - Étape 4
Sylvie Lallet

un document etape5.zip (Binary Data de 2.4 Mo)

Tutoriel inkscape - Étape 5
Sylvie Lallet

un document etape6.zip (Binary Data de 1.6 Mo)

Tutoriel inkscape - Étape 6
Sylvie Lallet

un document etape7.zip (Binary Data de 4.7 Mo)

Tutoriel inkscape - Étape 7
Sylvie Lallet

un document etape8.zip (Binary Data de 5.1 Mo)

Tutoriel inkscape - Étape 8
Sylvie Lallet

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex