Accueil : Économie Gestion en Lycées Professionnels

article Le food marketing en 2017, toqué de digital     -    publié le 27/04/2017

Photos et vidéos  : l’appétit vient en cliquant

Le food est le sujet le plus discuté sur le net après les loisirs et la technologie. À défaut de pouvoir goûter les plats, les internautes du monde entier aiment, partagent et commentent les posts et vidéos. «  La première chose que l’on fait avant de manger c’est de prendre une photo et de la partager  », indique Nicolas Buisson, photographe et réalisateur. «  Aujourd’hui, nous sommes tous des photographes culinaires avec nos smartphones.  » D’où l’importance de la scénarisation sur le web. Photos et vidéos ont de beaux jours devant elles à condition d’innover et de faire évoluer les formats.

«  La photo est primordiale. C’est ce qu’on voit en premier quand on cherche une recette sur Google ou Pinterest  », souligne Marilyne Clarac, rédactrice en chef adjointe de Cuisineactuelle.fr. «  On s’inspire des codes de la photo pour nos vidéos pour développer l’esthétisme de nos tournages.  » Cuisineactuelle.fr préfère également les vidéos plus longues, car « on va avoir envie de se poser et de prendre le temps.  »

«  La puissance de la vidéo est exceptionnelle sur les réseaux sociaux  », ajoute Maxime Barbier, co-fondateur de MinuteBuzz. Mais «  il faut sortir de la cuisine, aller à la rencontre des chefs et être différenciant.  »

Entre influences globales et traditions locales

7 Français sur 10 ont faim de découvrir la gastronomie plus lointaine. L’inverse est vrai. «  Les étrangers sont friands de la gastronomie française  », note Yarden Horwitz, Trendspotting Lead chez Google. Les requêtes le prouvent  : au cours des 12 derniers mois, le Japon a témoigné le plus d’intérêt pour notre cuisine, suivi par l’Australie et le Royaume-Uni.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex