Taux ultra-bas : une situation inédite, anormale, et dangereuse publié le 04/09/2016

Les taux sont historiquement et anormalement bas dans les économies développées. A priori temporaire, la situation dure... et se prolongera ces prochaines années, plongeant le monde en terre inconnue. Carte du monde des taux appliqués par les principales Banques centrales du monde et explications.

Depuis la violente crise des subprimes de 2008 jusqu’au tout récent Brexit, en passant par la crise de la dette en Europe, le système subit continuellement des hémorragies que les grandes Banques centrales soignent via des perfusions massives de liquidités sur les marchés financiers.

Aujourd’hui, dans les économies développées, les taux sont sinon proches de zéro (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Israël, Danemark), carrément nuls (les 19 pays membres de la zone euro et le Japon) voire... négatifs (Suisse et Suède) !