Accueil : Éducation physique et sportive

article Fiche TRAAM : un scénario pédagogique adapté à l’usage de la Banque Audio     -    publié le 23/06/2010    mis à jour le 29/02/2012

• Contextualisation

- Activité support

Acrosport - Gymnastique - Danse

- Niveau de classe

De la 6ème à la Terminale

• Description de l’usage

Une banque audio légale, construite sur la base d’oeuvres sous licence Creative Commons, classifiées par Univers est proposée aux élèves en borne automatique et sous forme de téléchargement sur site internet .

Chaque élève ou groupes d’élèves peut peut donc choisir une musique qui est diffusée dans le gymnase pour supporter une prestation de l’instant
Un parcours B2I est défini autour de cette banque qui peut être enrichi par les élèves.
Cette banque audio étant sous licence Creative Commons, sa distribution n’est liée qu’à une seule contrainte : le respect des conditions de partage que l’artiste a choisies.

Cette banque audio est spécifiée au niveau du type de la licence CC et mentionne expressément quand un titre est remixable pour créer une piste audio composée d’éventuels successions d’univers.

Cette banque audio affranchit tous les enseignants des contraintes totalement inadaptées à l’EPS mentionnées dans le BO du 4 Février 2010.

• Objectifs poursuivis par l’utilisation de ce dispositif

  • Amélioration sensible des prestations collectives grâce à un support musical qui induit un tempo implicite a minima, explicite lorsqu’il est travaillé
  • Amélioration de la maîtrise des contenus liés à la continuité d’une prestation en acrosport (disparition des temps morts, des temps marchés, des temps figuratifs non intégrés au spectacle)
  • Amélioration de la prestation au plan de l’expression du fait de l’ambiance musicale
  • Accroissement de la motivation : le spectacle est abouti et donne à voir et à entendre pour séduire le jury et le spectateur

• Interaction entre la séance et la recherche de la ressource en ligne

  • La banque musicale proposée est accompagnée d’une mission B2I liée à une recherche sur la signification de la licence CC
  • tout élève peut être propositionnel pour abonder la banque musicale ; une sélection de sites adaptés est proposée afin de faciliter la recherche ; la musique choisie doit alors être signalée à l’enseignant par l’intermédiaire d’un dépôt en ligne sur plateforme collaborative (moodle) afin qu’il puisse vérifier la conformité de la licence et télécharger la musique en toute légalité.

• Description de la mise en ligne

  • Option 1 : peut être déposée sur un pc local qui sert de borne automatique.
  • Option 2 : une page mise à jour est en ligne sur le site internet
  • Option 4 : les recherches proposées sont déposées sur une plateforme Moodle par élève.

• Illustration du dispositif dans la séance et de la mise en ligne

  • La banque audio est délivrée sur borne automatique et sur internet pendant et avant le cours. Elle peut donc être téléchargée sur les baladeurs de chaque élève.
  • Les élèves peuvent personnaliser leur spectacle en abondant la banque. Ils envoient leur proposition sur une plateforme collaborative de type LMS (Moodle). Le professeur vérifie les liens et la validité de la proposition au plan légal.
  • Le groupe s’accorde sur le choix de l’univers et de la musique.
  • Le groupe améliore sa prestation jusqu’au spectacle final grâce au support musical diffusé dans le gymnase (licence CC).

• Documents décrivant le dispositif

• Compétences de l’élève sollicitées pour participer au dispositif

  • savoir manipuler un lecteur audio sur un ordinateur
  • savoir éventuellement utiliser audacity pour remixer les oeuvres autorisées
  • savoir se loguer sur la plateforme de travail et effectuer une recherche selon consignes spécifiques
  • savoir lire un contrat
  • savoir télécharger une oeuvre musicale (légale) et éventuellement la charger sur son propre lecteur
  • savoir la lier sur la plateforme de travail pour que le professeur vérifie la nature de la licence (usage d’un éditeur de page web similaire à un éditeur de traitement de texte sous Moodle).

• Avantages apportées par l’utilisation des tice

- Pour le professeur

  • Son cycle s’appuie sur des oeuvres diffusables, redistribuables légalement.
  • il est crédible lorsqu’il parle de droit dans les parcours B2I
  • les contenus liés à la notion d’enchaînement, de finition sont compris car clairement énoncés, compréhensibles et authentiques.
  • ses contenus peuvent facilement évoluer de manière différenciée car les univers musicaux révèlent des envies, un tempérament des groupes de travail ; il est alors plus facile de les guider.
  • il évalue des prestations d’une qualité supérieure et obtient une satisfaction professionnelle supérieure.

- Pour l’élève

  • son éventuelle passivité est dépassée par une offre immédiate et il peut s’engager dans un travail abouti. Les oublis de musique, les manque d’engouement pour la recherche sont alors contournés.
  • son éventuelle activité et créativité sont exploitées par une recherche personnalisée
  • il comprend par l’action les notions de droits liés aux oeuvres

• Les plus-values de l’usage

Pour l’élève Pour l’enseignant Pour l’élève et l’enseignant
Acteur de son apprentissage + L’apprentissage facilité ++ Évaluer autrement +++
Compréhension facilitée, Visualisation simplifiée des problèmes, +++ Mutualiser les ressources ++ Ressources mutualisées
Développement du regard critique + Multiplier les ressources +++ Faciliter les échanges entre enseignants et élèves ++
Accroître la motivation +++ Réactivité pédagogique Favoriser la continuité pédagogique entre les séances ++
Mettre en activité, valoriser ++
Impulser l’autonomie +++
Bénéficier d’un apprentissage individualisé +++
S’auto-évaluer ou être évalué différemment +++
Connaissance immédiate des résultats

• Compétences B2I développées

  • 2.1 Je connais la charte des TIC de mon établissement
  • 2.3 J’utilise des documents ou logiciels dans le respect des droits d’auteurs et de propriété
  • 2.5 Je suis capable de me référer en cas de besoin à la réglementation en vigueur sur les usages numériques
  • 3.7 je sais publier un document numérique sur un espace approprié
  • 1.O1 je sais utiliser une plate-forme de travail de groupe

• Les freins repérés

  • constituer une banque audio de qualité et adaptée à un usage pédagogique est chronophage ! Être DJ est un métier à part entière et repérer la qualité dans l’immensité du web, même sur une plateforme dédiée est difficile.
  • le travail à la maison n’est un pas un constituant de l’EPS. Seuls les élèves les plus motivés par leur prestation ou par leur parcours B2I dépassent la proposition du professeur
  • l’adolescent est un être grégaire peu ouvert à l’inconnu : ce qui ne passe pas sur son émission favorite, ce qui n’est pas validé en amont par ses pairs, ce qui est gratuit est nécessairement mauvais !
  • l’adolescent peu attentif confond souvent licence légale de type CC et piratage non déclaré d’oeuvres diffusées illégalement sur des sites tels Youtube : il faut beaucoup de patience pour expliquer
  • l’adolescent ne connaît pas les droits liés à l’achat de son tube préféré : il admet difficilement qu’une musique qu’il a légalement achetée ne soit pas diffusable hors de son cadre privé familial. La SACEM est un organisme inconnu de nos élèves.

• Les solutions envisagées pour lever les freins

  • Mutualiser les découvertes et intégrer toutes les propositions des élèves au fur et à mesure des cycles
  • Prendre le temps d’éduquer les lycéens sur les usages, les lois et droits est une nécessité : ce parcours concret est un excellent support
  • S’appuyer sur les élèves les plus dynamiques et propositionnels, valoriser l’originalité de l’oeuvre musicale recherchée par rapport à la banque permet de les emmener sur le parcours personnalisé. Un spectacle réussi portée par une oeuvre inconnue mais vite reconnue car à succès permet de générer un mouvement de recherche dans la classe : les adolescents découvrent que le professeur n’est pas un ringard !

• Lien vers fiches de travail associé à l’utilisation de cet usage

- Documents joints
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex