Accueil : Économie Gestion en Lycées Professionnels

article Nouvelle épreuve en économie gestion     -    publié le 23/07/2015

Baccalauréat professionnel
Prévention santé environnement, économie-gestion économie-droit : définitions d’épreuve et règlements d’examens

Annexe II

Évaluation de l’économie-gestion

Épreuve d’économie-gestion

Finalité et objectifs de la sous-épreuve

La certification vise à évaluer la maîtrise des connaissances et compétences définies dans le programme d’économie-gestion (arrêté du 10/02/2009).

Modes de l’évaluation

1. Évaluation par épreuve ponctuelle : Épreuve écrite

Durée : 2 heures - Coefficient : 1

Le sujet comprend deux parties.

À partir d’un dossier documentaire, le candidat :

- dans une première partie, répond à une série de questions abordant les axes du programme ;

- dans une seconde partie, traite une question d’économie et de gestion au choix parmi trois propositions, en se référant à la spécialité du baccalauréat professionnel présenté.

Le candidat est évalué sur sa capacité à mobiliser ses connaissances, à exploiter et analyser des documents, à rédiger ses réponses de manière structurée et à établir le lien entre les domaines de l’économie et gestion et ceux de la spécialité professionnelle.

2. Évaluation par contrôle en cours de formation

L’évaluation de l’économie-gestion s’effectue dans l’établissement de formation. Elle est réalisée dans le cadre des activités habituelles d’enseignement par un formateur d’économie-gestion ayant ou ayant eu le candidat en formation. Elle donne lieu à une appréciation et à une note proposée au jury. L’évaluation se décompose en deux situations :

Première situation d’évaluation : résultats d’évaluations significatives (sur 12 points)

Les évaluations significatives, élaborées à partir de situations professionnelles contextualisées correspondant à la spécialité préparée, sont réalisées au cours de la formation et portent sur les thèmes suivants :

- pour l’axe 1 - le contexte professionnel :

Thème 1.2 La diversité des organisations, leur finalité et leur réalité
Thème 1.3 Les domaines d’activités des organisations
Thème 1.4 L’environnement économique, juridique et institutionnel

- pour l’axe 2 - l’insertion dans l’organisation :

Thème 2.2 L’embauche et la rémunération
Thème 2.3 La structure de l’organisation
Thème 2.4 Les règles de vie au sein de l’entreprise

- pour l’axe 3 - l’organisation de l’activité :

Thème 3.1 L’activité commerciale
Thème 3.2 L’organisation de la production et du travail
Thème 3.3 La gestion des ressources humaines

- pour l’axe 4 - la vie de l’organisation :

Thème 4.1 L’organisation créatrice de richesses
Thème 4.2 Les relations avec les partenaires extérieurs

- pour l’axe 5 - les mutations et leurs incidences :

Thème 5.1 Les mutations de l’environnement
Thème 5.2 Les mutations de l’organisation
Thème 5.3 Les incidences sur le personnel

Ces évaluations significatives doivent permettre d’évaluer au moins huit de ces thèmes et au moins seize compétences, telles qu’elles sont définies dans le programme d’économie-gestion.

Deuxième situation d’évaluation : Présentation du projet professionnel du candidat et entretien (sur 8 points)

Le projet professionnel est matérialisé par un dossier-projet de 3 à 5 pages, hors annexes, élaboré à l’aide de l’outil informatique. Il porte sur les thèmes suivants :

Thème 1.1 Un secteur professionnel, une diversité de métiers
Thème 2.1 La recherche d’emploi
Thème 4.3 La création et la reprise d’entreprise

Ce projet professionnel est structuré de façon à mettre en évidence :

- la présentation du candidat et de son cursus ;

- sa connaissance du secteur professionnel et de ses métiers à partir de l’expérience acquise en entreprise ;

- la présentation structurée et argumentée de son projet professionnel (objectifs à court et moyen terme, motivations, démarches).

L’évaluation se déroule en deux temps :

- présentation orale, par le candidat, de son projet professionnel pendant laquelle il n’est pas interrompu,

- entretien avec la commission d’évaluation portant sur le projet et sur les connaissances et compétences relevant des trois thèmes cités précédemment.

À la date fixée par le formateur d’économie-gestion, le candidat se présente à l’entretien muni de son dossier-projet. Celui-ci sert uniquement de support à l’épreuve et n’est pas évalué en tant que tel.

La commission d’évaluation est composée du formateur d’économie-gestion et, dans la mesure du possible, d’un autre formateur de l’équipe pédagogique ou d’un professionnel.

Tout candidat se présentant sans dossier-projet ou avec un dossier-projet non conforme à la définition de l’épreuve (quelle qu’en soit la raison) doit être considéré comme présent. La commission d’évaluation lui fait constater l’absence de dossier-projet ou sa non-conformité et l’informe de l’impossibilité de procéder à l’entretien. La note de zéro lui est alors attribuée.

Un dossier-projet est considéré non conforme dans les cas suivants :

- il n’est pas personnel ;

- il n’est pas réalisé avec l’outil informatique ;

- il comporte moins de 3 pages, hors annexes.

La note globale proposée au jury est accompagnée des documents d’évaluation (pour chaque candidat : contrôles significatifs, grilles d’évaluation).

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex