Accueil : Économie Gestion en Lycées Professionnels

article Classe Inversée en Économie Droit : La carte au trésor     -    publié le 12/03/2017    mis à jour le 13/03/2017

• Constat de départ

L’économie droit est une matière que les élèves découvrent lors de leur entrée en seconde. Souvent c’est une matière à laquelle ils n’adhèrent pas vraiment voire pas du tout. On peut évoquer plusieurs raisons : le côté abstrait à la fois de l’économie et du droit lorsqu’on est adolescent, le peu d’intérêt que les adolescents montrent à suivre les informations économiques et/ou juridiques et enfin et surtout le côté peu attractif d’un cours d’économie droit classique (même s’il peut avoir des résultats sur certains) avec analyse de documents et rédaction d’une synthèse.
Il me semblait important de trouver un moyen de rendre les élèves plus actifs et donc plus acteurs de leur formation. La mobilité dans la classe fait aussi partie du constat de départ surtout pour des élèves de lycée professionnel qui ont tendance à vite tomber dans l’ennui.

• Facteur déclenchant

Au cours de l’année 2015/2016 et après avoir suivi le MOOC sur la classe inversée grâce à CANOPE et via le réseau Viaeduc, j’ai noué de nombreux contacts avec différents professeurs de collège, de lycée et également professeurs des écoles. Une vraie ouverture qui a permis des échanges fructueux et aussi de voir tout ce qui se faisait ailleurs et qui portait ses fruits.

• Premier travail

Lors des TraAM 2015/2016, j’ai réalisé une première tentative de classe inversée qui a été très encourageante avec une classe de terminale bac pro commerce. Cela m’a bien sûr donnée envie de poursuivre cette expérience. Mais surtout cela m’a aussi permis de constater que certains élèves avaient de réelles compétences en numérique qui, suivant la façon dont le cours était réalisé, étaient totalement sous-exploitées voire inexploitées. Pour certains élèves (qui me semblaient avoir un petit niveau), cela a été l’occasion de mettre leurs compétences en avant, de se sentir donc valorisés et de progresser.


• Les ingrédients nécessaires pour mettre en place la classe inversée en économie droit

  • une carte interactive réalisée avec Genially (un superbe outil qui permet de réaliser des cartes interactives mais aussi des présentations, des posters, des infographies) ;
  • un teaser pour donner envie aux élèves de travailler différemment ;
  • une vidéo explicative (réalisée avec Tellagami) pour leur expliquer le mode de fonctionnement de la classe inversée ;
  • des capsules réalisées avec PowToon toutes consultables sur la chaine Youtube ;
  • un dossier complet expliquant le fonctionnement de la classe inversée (dossier papier) ;
  • une carte d’identité numérique remise aux élèves en début d’année ;
  • des vidéos explicatives également consultables sur la chaine Youtube ;
  • un blog sur la classe inversée que les élèves, parents ou collègues pourront consulter ;
  • des quizz à compléter sur Google Drive pour s’assurer que les élèves ont bien regardé la vidéo et compris les notions présentées ;
  • des tutoriels sur les outils qui peuvent être utilisés à la place du quizz : infographie, carte mentale, wiki, LOL, etc... ;
  • un récapitulatif sous forme de carte mentale de tous les outils utilisables pour bien prouver que l’élève a travaillé le sujet proposé ;
  • des missions à effectuer tout au long de l’année en groupe ;
  • des partenaires (Sebastien Franc avec Flanders Lane saison 2 avec une classe de STMG, Sandrine Dinnat avec une enquête sur les habitudes des jeunes en matière de santé et une classe de ST2S, des professeurs des écoles dont les élèves corrigeront les fautes grâce au dispositif Twictée) pour mener des projets inter-classes ;
  • un mur collaboratif qui permet d’échanger et de visualiser les travaux réalisés ;
  • un compte classe sur Twitter @DupuisDistrict pour échanger, collaborer, s’évaluer entre pairs ;
  • des tablettes qui faciliteront le travail de groupe (mais il est également possible de travailler avec des ordinateurs dans une salle informatique) ;
  • pourquoi et comment utiliser les réseaux sociaux pour faciliter recherches et échanges lors de la classe inversée ;
  • un lexique économie droit accessible facilement.

De façon à ne pas trop perturber les élèves par cette nouvelle façon de travailler, les cours en classe entière sont délivrés avec un format papier.

Par contre, lors des heures de groupe, la classe est transformée :

Proposition 2 des TraAM 2016/2017 : E-éducation : redéfinir les temps et repenser les lieux pour rendre les élèves acteurs de leur apprentissage. Le numérique au service de la pédagogie entraîne un changement de posture de la part des enseignants mais également des élèves. Pour offrir toutes les chances de réussite, il est primordial de réfléchir au sein d’une stratégie pédagogique à un agencement des temps et à l’adaptation des locaux

pour donner lieu à un vrai travail de groupe. En prenant exemple sur ce modèle (et en l’adaptant bien sûr avec les moyens du bord) cela permet de rendre la classe moins statique et de donner la possibilité aux élèves d’être davantage acteurs de leur formation.

Dernière étape : un bilan qui sera publié en fin d’année pour avoir le ressenti des élèves car cela pourrait aussi ne pas leur plaire. Changer les habitudes n’est jamais une chose facile même si cela a pour but de donner de l’autonomie aux élèves et de leur faire réaliser de belles choses.

Deux autres cartes réalisées également avec Genially sont prêtes pour mes deux classes de Terminale Bac Pro Vente et Commerce correspondant aux parties 5 et 6 du programme.

un document Carte d’identité numérique Classe inversée Seconde Bac Pro Commerce (PDF de 331.3 ko)

Carte d’identité numérique Classe inversée Économie Droit Seconde Bac Pro Commerce

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex