Accueil : Education physique et sportive

article Connaissances utiles à l’enseignement de la CP5     -    publié le 23/05/2011

Synthèse de connaissances actuelles

1 2 3 

Cet article s’inscrit dans la poursuite de l’article intitulé "La fréquence cardiaque, un objet d’étude pertinent en CP5". Il offre une synthèse des connaissances physiologiques à intégrer dans un cycle de ce type (course en durée, natation en durée...etc)


- Définitions, rappels sur les connaissances physiologiques utiles en enseignement de la CP5

Quelques définitions et repères en rappel permettront de mieux aborder cet article . Ces définitions permettront de proposer des contenus cohérents aux élèves en fonction des objectifs pré-définis :

  • engager un élève dans une activité durable tout au long de sa vie grâce à une connaissance fine de son profil,
  • le doter d’une culture solide et basée sur les connaissances concrètes lui permettant d’approcher avec un esprit critique l’information déversée sur internet
  • de concevoir et réaliser un plan de course/ nage grâce à des connaissances claires et ainsi développer d’un sentiment d’auto-détermination, de pouvoir sur sa vie.

Les notions physiologiques rappelées ci-dessous seront exploitées sur le terrain dans des termes qui seront définis ci-dessous, pour éviter toute ambigüité, en fonction de notre ambition, former des élèves à planifier un plan de course ou de nage en fonction d’un mobile qui peut être de trois ordres :

  • entretien, détente (voire remédiation)
  • développement santé
  • recherche de performance

Chaque section est accompagnée d’un schéma récapitulatif des notions à présenter aux élèves en fonction des séances.


• Les Fréquences cardiaques

fréquences cardiaques

- Fréquence cardiaque de repos

  • c’est la fréquence cardiaque indiquée avant un effort, en situation....
  • elle s’exprime en battements par minute
  • elle traduit l’effort réalisé par le cœur pour propulser le sang, porteur d’O2 et de nutriments, dans le circuit artériel et pomper le même sang chargé de CO2 vers les poumons, afin d’assurer le métabolisme de base.
  • elle est comprise en moyenne autour de 70 pulsations par minute pour un adulte sain au repos
  • elle varie avec le métabolisme, l’ambiance et l’hygiène de vie : absence de sommeil, chaleur, digestion...etc.
  • elle peut être relevée à la carotide ou au poignet mais un cardio-fréquence mètre sera conseillé pour la mesurer à l’effort afin d’éviter les erreurs d’évaluation dûes tant au problèmes de calcul mentaux qu’aux phénomènes d’adaptation à l’effort.
  • elle baisse avec l’âge1 :
    • adulte et adolescent :60-100
    • enfant( 1an à la puberté ) : 70-140
    • nourrisson : 100-160
    • nouveau né : 120-160
  • elle est un indicateur de santé et de performance :
    • sa baisse est le résultat de l’entrainement et est corrélée à un sentiment de bien-être dans la vie quotidienne ; un sportif pratiquant les sports aérobies peut présenter une FC de repos de 40.
    • attention  : sa baisse extrême peut aussi être liée au surentrainement et à une anorexie nerveuse
      Note : cette notion doit être connue de tous nos élèves quel que soit leur mobile

- Fréquence cardiaque de travail

Table de fréquences cardiaques
  • C’est la fréquence cardiaque idéale pour s’entrainer sans ambition de performance. Comme Billat le signale , elle représente la zone d’intensité idéale pour améliorer l’endurance et la santé d’une populationselon les recherches de l’ ACSM (american college of sports medecine). La zone de fréquence est située entre 60% et 90% de FCM. 
  • sa formule est la suivante : FC travail = (FC max-FC repos)x % FC max + FC repos. Cette notion pourra être intégrée dans un contenu de classe de première, où le niveau d’attention a progressé et où la contrainte de l’épreuve du baccalauréat n’est pas encore présente.
  • Note : les résultats de cette recherche invitent à une lecture critique du référentiel du bac qui évalue l’intégration de 3 allures dans le plan de course. Implicitement, le référentiel invite donc à travailler en intégrant une allure qui sera souvent celle identifiée par le test de VMA alors que l’élève dont l’objectif est l’entretien ou la perte de poids n’a que peu d’intérêt pour les allures soutenues dépassant le 85% de la FCM. Il serait sans doute plus pertinent de proposer un plan de course intégrant au moins deux allures...

- Fréquence Cardiaque Maximum

  • C’est la fréquence maximum à laquelle peut battre le cœur par minute
  • Elle est peu sensible à l’entrainement et n’est pas prédictive de la performance ou de la santé
  • Elle est individuelle
  • Elle est associée à l’équation d’Astrand de manière souvent abusive dans le cadre de notre enseignement car cette dernière a été proposée pour des adultes non entrainés .
  • Le profil scolaire de nos élèves est peu en rapport avec cette équation ; le meilleure moyen de l’approcher est de la relever au cours d’un test d’effort par exemple ; A l’issue d’un test Luc Léger, la plupart des élèves approchent une valeur supérieure à celle de l’équation classique.
    Note : cette notion doit être connue de tous nos élèves quel que soit leur mobile
« Précédente  1 2 3  Suivante » Sur une seule page
- Documents joints
un document Fichier tableur tlim (OpenDocument Spreadsheet de 24.9 ko)

tables d’estimation et de travail de tlim en fonction de VMA

un document Table de fréquences cardiaques par allure (OpenDocument Spreadsheet de 27.9 ko)
un document Test alimentaire CP5 (PDF de 86.5 ko)
un document Test sommeil (PDF de 111.6 ko)
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex