Comment mettre en place des environnements d’apprentissage qui favorisent l'engagement ? publié le 14/12/2020

L’environnement du Projet

C’est au Lycée des métiers Pierre Doriole situé à La Rochelle que l’équipe mise sur une pédagogie innovante :

« Le projet que nous avons développé a pour objectifs de renforcer l’engagement et l’implication des élèves dans leurs apprentissages et de rendre ces apprentissages durables en créant des environnements favorables et variés. Il est le fruit d’une réflexion d’équipe, autour de moyens pédagogiques à mettre en œuvre, face à l’hétérogénéité croissante des profils des élèves en lycée professionnel. Cette réflexion nous a amené à multiplier des stratégies susceptibles d’aider tous les élèves à progresser en tenant compte de leur particularité et de leurs rythmes d’apprentissage. »

Valoriser les compétences transversales et psychosociales, développer l’estime de soi et donner toute sa valeur à la voie professionnelle est l’objectif de toutes et tous !

Pourquoi ce Projet ?

Les Constats

Les constats préalables pointent justement la nécessité de re-mobilisation d’une partie des élèves accueillis en Lycée professionnel.
Les profils de certains élèves entrants révélant une image d’eux-même dégradée, de grandes difficultés d’apprentissage, voire un état de décrochage scolaire avéré, ont renforcé la forte volonté d’accompagner au mieux ces élèves par des pratiques diversifiées et innovantes et la curiosité déployée par l’équipe enseignante a permis d’explorer de nouvelles modalités pédagogiques.

Les préalables

Avant la mise en œuvre du projet, des démarches étaient déjà engagées par nombre d’enseignants qui proposaient de tester des dispositifs innovants issus de leur dynamique d’auto-formation ou de leurs compétences spécifiques pour faire face aux besoins des élèves en difficultés. L’idée de demander une formation en neurosciences a émergé.