Conseils de suivi de scolarité publié le 08/12/2019

Collège Georges David à Mirebeau

Zoom sur...

La fiche de suivi de scolarité

Cette fiche a été écrite avec les collègues. Les items R,O,V correspondent au niveau de maîtrise des compétences. L’élève s’autoévalue et cette fiche est reprise avec les parents lors du conseil de suivi de scolarité. Elle permet de voir comment l’élève se situe dans ses apprentissages et généralement on constate que les élèves sont assez réalistes.

La fiche de suivi de scolarité est complétée avant le conseil de mi-semestre en vie de classe. L’élève complète son autoévaluation et prend des engagements. Cette fiche est ensuite vue en équipe lors du conseil de mi-semestre. Puis le professeur principal récupère la fiche et fait un retour à l’élève. Lorsque cela est nécessaire, il prend contact avec les familles.

Les points forts du dispositifs

  • Mieux gérer l’arrivée au collège : le premier conseil de suivi de scolarité des 6e permet de revenir avec le parents sur l’entrée en 6e de leur enfant.
  • Mieux aborder la question de l’orientation  : la question du stage est abordée dès la fin de l’année de 4e. En 3e, le premier conseil de suivi de scolarité permet déjà d’échanger sur l’orientation.
  • Meilleur travail en équipe  : CPE, direction et enseignants travaillent davantage ensemble.

Premiers bilans

A l’issue de la première année

Après un an, voici les premiers constats :

  • le conseil de suivi de scolarité mis en place avec les élèves de 4e en 2018-2019 semble avoir amélioré l’implication et l’investissement des élèves dès le début de leur année de 3e,
  • le conseil de suivi de scolarité permet une discussion franche et une projection sur les années de scolarité à venir, particulièrement pour l’année de 3e
  • le dialogue avec les familles est devenu constructif, les parents qui ne viennent pas sont invités à nouveau
  • le rapport aux enseignants est amélioré
  • le retour des enseignants impliqués dans le dispositif est positif

Des points d’amélioration ont été soulevés et pris en compte :

  • le temps d’entretien accordé aux familles est trop bref, il est donc désormais allongé à 15 minutes.
  • il est nécessaire de s’accorder sur ce qui doit être dit aux parents (lire le bulletin avec la famille, par exemple)
  • le conseil de suivi de scolarité peut avoir un aspect un peu "tribunal" pour les familles, il faut donc travailler pour rendre cela moins impressionnant
  • il faut travailler à une meilleure implication des délégués élèves et des délégués de parents d’élèves lors des conseils de suivi de scolarité
  • le professeur principal rencontre les familles qu’il veut voir en priorité
  • les collègues ont créé une fiche "retour de conseil de suivi de scolarité" afin de faire remonter les informations au professeur principal

Perspectives

  • il faut insister dans les années à venir sur la présence nécessaire de l’élève
  • afin de dépasser encore davantage la question des matières lors des bilans, un réel travail de réflexion doit être mené sur les points forts et points faibles de l’élève
  • il est envisagé de présenter les bulletins sur tablette lors des conseils de suivi de scolarité pour pouvoir les lire avec les familles
  • des outils d’évaluation sont à construire afin de pouvoir évaluer le dispositif
  • une formation d’initiative locale sur l’évaluation positive pourrait venir en appui de cette action