Prendre en charge la très grande difficulté scolaire publié le 14/03/2019

Constitution d’une classe de 6ème spécifique au collège Jules Verne de Buxerolles

Bilan du projet

Premier bilan

A l’issue de la première année, il a été décide poursuivre le projet sur le niveau 5e. Certains élèves ont alors été sortis du dispositif pour intégrer les autres classes quand d’autres ont intégré la 5ème spécifique. C’est le signe de la réussite du projet qui est ouvert et observe les élèves pour les accompagner au mieux.

A l’échelle de l’établissement on se rend compte que les autres classes sont en progrès et on rencontre nettement moins de soucis de comportement. Le climat scolaire est donc amélioré.

La classe de 6ème spécifique
« Le collège c’est facile ! »

Les élèves ont pris confiance en eux et ne se sentent pas en difficulté. Ils sont heureux d’être au collège et expriment les mêmes difficultés que d’autres élèves : "les grands qui bousculent", "les gens pas gentils", ou encore les mêmes peurs : "J’ai une bonne moyenne générale mais j’ai peur du prochain contrôle il est dur."

Si les parents n’ont pas été informés de la démarche menée au collège c’est pour ne pas stigmatiser les élèves. Cependant, certaines familles ont compris et une famille a même vu le comportement de son enfant s’apaiser à la maison.

Et après ?

Se pose maintenant la question de la suite du projet. Il serait souhaitable en effet de le poursuivre sur le niveau 4e afin de mener avec les élèves une véritable réflexion sur l’orientation.

L’équipe souhaiterait être formée à l’évaluation et espère pouvoir étendre son action.

Parole d’enseignant :

« Le côté positif de ces classes, c’est que ces gamins existent. »