Microlycée - Saint Maixent l'École publié le 18/03/2016

Un Microlycée ouvert en septembre 2015

12

L’organisation

Comment ?

  • Emploi du temps : répartition hebdomadaire (cours / ateliers), annualisation de certains apprentissages (épreuves des TPE), sport en commun enseignants/élèves.
  • Mixage des filières et des niveaux.
  • Conseils de classe semestriels (évaluation par compétences, sans notes, avec appréciation finale du bulletin co-rédigée par l’élève et son tuteur).
  • Concertation hebdomadaire.
  • Internat : projets et surveillant dédié.
  • Plateforme numérique du raccrochage scolaire : site dédié + visioconférence skype.

Pourquoi ?

  • Public majeur à forte capacité d’adaptation.
  • Besoin de renforcer l’autonomie.
  • Responsabilisation du parcours.
  • Réassurance du parcours afin d’éviter le surdécrochage.

Bilan synthétique en termes d’apprentissages

Sur une courte durée, on remarque déjà une reprise de confiance pour nombre d’entre eux permettant d’asseoir certains apprentissages. Les différences d’origine scolaire (enseignements professionnel et général indifférenciés) semblent dépassées.

Un levier important

La concertation hebdomadaire de toute l’équipe éducative.

Paroles de professeurs

"Travail de la confiance en soi pour les élèves grâce à l’évaluation bienveillante et la mise en place du suivi par tutorat."

"Un projet d’équipe consensuel (via la concertation) qui donne de la cohérence aux actions menées, d’un point de vue professionnel et vis à vis des jeunes."

Paroles d’élèves

"Convivialité, patience, écoute, projets, investissement, autonomie, confiance, intérêt, encadrement, tolérance, respect : des conditions de travail non habituelles qui nous sont bénéfiques et nous permettent de fournir un travail sérieux et intéressé."

"Le Microlycée me permet de préparer le bac dans des conditions favorables grâce à un apprentissage adaptable aux besoins de chacun. Il me permettra ainsi de poursuivre dans des écoles supérieures sans passer par un DAEU ou un bac professionnel."

Ressources utilisées