Classe inversée, une motivation renouvelée ; Évaluation par compétences, une confiance en soi retrouvée publié le 07/09/2015  - mis à jour le 24/11/2015

Premier bilan d'une année de pratique de la classe inversée au Collège CAMUS de la Rochelle

Quant à l’évaluation par compétences, pour Valentine il est évident que ce procédé lui a ouvert les portes de la confiance en soi, lui permettant de davantage prendre la parole en classe car désormais « personne n’est nul ». L’égalité des chances se concrétise, l’hétérotopie est de mise.
Léa sait désormais ce qu’elle a acquis et ce qu’elle doit encore travailler, Alexane peut maintenant mieux comprendre comment s’améliorer. Pour Noé ce système aide ceux qui ont plus de difficultés. Mais aussi les « meilleurs », car comme le souligne Robin, les bons élèves cherchent eux aussi à avancer, alors qu’un 19/20 clôt tout débat.

C’est aussi le regard des uns sur les autres qui est modifié, la compétition n’est plus aussi présente. Le système des couleurs limite la comparaison pour Rachel et surtout valorise les échanges, il n’est plus question de se mesurer aux autres mais de comprendre ce que chacun sait faire. Une scolarité en couleur pour une meilleure estime de soi, une plus grande solidarité au sein du groupe classe et une vision plus globale de la progression de chacun au cours de l’année.
Du côté des familles, c’est l’approbation grâce à une communication importante, une solidarité de l’équipe pédagogique et un soutien du chef d’établissement.

A l’extérieur, les autres parfois ne comprennent pas, d’autres aimeraient vivre une telle expérience et sont curieux.
Et si demain tout le collège se vivait en couleur  ?

En images et en vidéo

Diaporama de présentation d’une séance de sciences physiques en classe inversée

Les élèves en classe inversée.
Documents joints

Diaporama de présentation de la classe inversée

Proposition de rythme pour une séquence

Les élèves préparent la séance à la maison