Accueil : Arts plastiques

article Le dessin en train de se faire.     -    publié le 05/07/2010    mis à jour le 29/12/2015

Niveau de quatrième

• Niveau :

Niveau de quatrième en collège.

• Objectif de l’enseignant :

Je souhaitais par cette séquence amener les élèves à confronter la pratique « traditionnelle » du dessin et l’outil numérique, explorer un ou des aspects de leurs spécificités à travers leur association, conjugaison. ( sans prétendre être exhaustif). Une séance rapide afin de faire apparaître un questionnement possible par le « glissement technique ».

• Apprentissages visés :

Apprentissages plastiques : Organiser et animer un espace graphique.
Techniques : utiliser, expérimenter un outil numérique.
Artistiques : Introduire et ancrer une temporalité au geste graphique.
Questionner la pratique du dessin par le glissement vers un outil technologique.

• Compétences construites lors de la séquence :

Compétence numérique :
Exploiter les appareils à des fins de création (et de diffusion), d’utiliser quelques fonctions avancées de logiciels,...
Culture artistique :
Différencier images matérielles et immatérielles

• Référence au programme :

« La pratique artistique permet aux élèves de choisir et développer leurs propres moyens d’expression. Ils y seront amenés par l’exploration et l’expérimentation des pratiques traditionnelles mais aussi des pratiques constamment diversifiées, en associant les technologies les plus récentes à ces pratiques plus fondamentales.  »
« L’appropriation artistique du numérique suscite de nouvelles questions, renouvelle ou met en perspective les codes fondamentaux de la création d’images. L’enseignement des arts plastiques doit permettre aux élèves d’explorer ce médium, de l’intégrer dans leur pratique et d’adopter un point de vue distancié à son égard.
Exploiter la dimension temporelle dans la production ;
Produire des images numériques et prendre conscience de leurs spécificités : la dématérialisation par exemple. »

• Dispositif :


Présentation : « La ligne c’est le point qui a perdu le repos » W. Kandinsky
Demande : Proposez au spectateur de découvrir LE DESSIN EN TRAIN DE SE FAIRE.
Contraintes : Oblique(s) ! (afin de concentrer les réflexions sur le geste et la temporalité plus que le souci de représentation)
Durée de la séquence : Une séance.
Outils : Logiciel Gimp, calques, filtres, animation GIF.
Technique : numérique.

• Évaluation : formative :

Verbalisation :
Quelle est l’œuvre ? Un dessin ? et un seul ? Le premier ? Le dernier ?
Qu’est-ce qu’amène ce procédé ? (le temps, le changement, l’œuvre c’est le temps, le processus, la boucle)
Est-ce que ce dessin existe ? Puis-je le toucher ? Puis-je l’imprimer ? (La question du statut, de la matérialité et immatérialité de l’œuvre)
Dans un dessin qui évolue, change constamment, ce n’est pas le résultat qui compte, c’est son évolution, sa mutation, le processus, sa temporalité. (c’est pourquoi le processus proposé aux élèves n’est pas calqué sur celui d’artistes numériques, il ne s’agit pas forcément d’en faire des programmeurs ! mais de montrer le résultat de diverses réflexions sur l’usage de l’outil numérique.)

• Oeuvres d’artistes ayant réfléchi sur le dessin et l’outil numérique, montrées en fin de séquences :

Michael Noll : Gaussian Quadratic, 1963 : dessin abstrait généré par ordinateur

Michael Noll : Gaussian Quadratic


Vera Molnar : Parcours, 1976 : dessin abstrait, programme d’évolution (oeuvre fixe)

Vera Molnar : Parcours


John Simons : Every Icon : http://www.numeral.com/eicon.html, 1997, programme de génération de dessins (animé)

John Simons : Every Icon


Karl Sims : Genetic Images

Karl Sims : Genetic Images


Miguel Chevalier

 

- Fichiers multimédias

-  Images

largeau-alexis2 courtois_lucile Thomas-Ecalle_Rambault doret_nicolas daanouni_btissam_ Gobin_Melissa berger_a Pigeau_Julie Favreliere_Cindy
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex