Réaliser un dessin animé pour comprendre la régulation des cycles sexuels publié le 26/09/2019

Procréation et sexualité humaine / Seconde

Objectif pédagogique

La compréhension des contrôles et rétrocontrôles hormonaux régulant le cycle sexuel féminin est un objectif ardu. Le fonctionnement du complexe hypothalamo-hypophysaire anciennement abordé au lycée en terminale S (réforme 2000), puis en première S (réforme 2010), doit maintenant être envisagé en seconde générale. Il faut aborder le concept différemment pour répondre efficacement à la nouvelle problématique du programme, afin de le rendre accessible à des élèves plus jeunes et aux motivations diverses.

Heureusement, l’intérêt de cette nouvelle partie "hormones et procréation" n’est pas d’étudier le complexe hypothalamo-hypophysaire pour lui même, mais de donner aux élèves les quelques éléments leur permettant de comprendre le mode d’action des molécules de synthèse exogènes, capables de leurrer le système neuroendocrinien. En clair, il ne s’agit que d’un préalable indispensable, un pré-requis, pour aborder ensuite le fonctionnement des diverses pilules contraceptives, contragestives et abortives, ainsi que les traitements hormonaux de la Procréation Médicalement Assistée.

"La connaissance des types de rétrocontrôles n’est pas attendue" (cf limites du BO). Il nous faut donc proposer une approche avant tout motivante et qui ne s’encombre plus des détails complexes. Construire un dessin animé à l’aide de l’application gratuite : animation en volume, est une proposition d’activité testée cette année, avec une classe de seconde dont une majorité d’élèves apparaissent, à priori, relativement peu motivés par les sciences.

Mise en œuvre de l’activité

Les élèves travaillent pendant 1h30, par groupe de 3 ou 4. Leur dessin animé doit être envoyé à la fin du TP, ou le soir même sur une messagerie gmail, crée uniquement pour cette occasion. Certains veulent améliorer leur animation et préfèrent peaufiner leur travail chez eux, puisque tout est sur leur téléphone.

Le matériel

Ils disposent :

  • D’une potence permettant de fixer leur portable au dessus du plan de travail.
  • D’une feuille blanche A3 (ce sera leur arrière plan).
  • D’un document papier avec tous les "objets" nécessaires à l’animation (ils peuvent en créer d’autres s’ils le désirent).
  • D’une paire de ciseaux.
  • D’un rouleau de scotch (pour fixer les organes et aussi le fond d’écran).
  • De l’animation téléchargée chez eux et de leur portable personnel (un par groupe, une tablette supplémentaire est disponible au bureau).
  • Du rôle de chaque protagoniste (fichier texte).
  • Du scénario détaillé de l’histoire à mettre en images (fichier texte).