Des organes génitaux en pâte à modeler publié le 12/09/2019

Procréation et sexualité humaine / Seconde générale

12

Objectif pédagogique

La construction de modèles anatomiques en pâte à modeler est exploitée dans nos classes depuis que les dissections ont été interdites (BO juillet 2016). Plusieurs collègues proposaient de découvrir les différents plans d’organisation internes des vertébrés et des arthropodes en construisant la séance autour de vidéos ou de dissections virtuelles. Chaque groupe travaillait sur "son" animal (sardine, souris, grenouille, criquet, langoustine) et devait représenter le mieux possible l’organisation interne observée. Initialement, nous utilisions de la pâte à sel teintée avec des colorants alimentaires, puis de la pâte à modeler classique. Maintenant, nous achetons de la pâte à modeler végétale qui ne sèche pas (pour un coût raisonnable). Les stratégies pouvaient varier, du modelage à placer sur une silhouette de l’animal préimprimée, avec légendes placées sur des aiguilles de dissection, à la version "challenge" où il faut retrouver l’animal mystère décrit par le prof, le modelage étant réalisé comme un sushi qu’il faut découper transversalement.

La comparaison des plans d’organisations internes n’étant plus au programme de seconde et fort de cette expérience, j’ai testé en fin d’année le même type d’activité mais sur la comparaison des organes génitaux. À leur arrivée en seconde, les élèves ont en tête une représentation des organes sexuels masculins et féminins toute relative... Lorsqu’on évite de leur donner un schéma à légender en début de cours et qu’on les laisse en observation pure, face à une dissection, l’écart entre ce qu’il pensent savoir et l’interprétation de ce qu’ils voient se creuse, surtout quand l’animal étudié (ici la souris) présente quelques différences avec l’espèce humaine.

Cette activité a donc comme objectif de remobiliser des acquis, avec un zeste de manipulatoire ludique et bien entendu un saisie d’information pertinente à partir d’une observation.
La modélisation en 3D permet également aux élèves d’aborder des concepts parfois complexes sans être limités par les mots : c’est ce que l’on appelle la "pensée par l’image".

Matériel et support vidéo

Nous avons opté pour deux marques de pâtes à modeler (expérimentés par les enfants en bas âges d’une collègue). L’une ne contient que des ingrédients naturels d’origine végétale : elle est sans gluten et sans arachide. Les couleurs sont miscibles ce qui permet d’obtenir des couleurs secondaires. La deuxième est élaborée avec de la farine alimentaire végétale et une cire liante minérale, elle ne sèche pas, ne contient ni gluten ni arachides, ni eau. Elle est donc beaucoup plus réutilisable que les pâtes à modeler classiques.

Matériel pâte à modeler

Les vidéos de qualité, montrant des dissections filmées complètes de souris sont très rares. Il en existe une, disponible sur YouTube, produite par l’université de Nice (Unisciel dissection de souris). Elle est très minutieuse mais malheureusement aussi, très documentée. Chaque partie disséquée est doublée de schémas d’interprétations légendés et quand je l’ai proposée aux élèves, la plupart ont fait abstraction de l’observation et ont simplement figé l’image sur le(s) schéma(s). Il ne leur restait qu’à reproduire ce qui était à l’écran, ce qui ne présentait absolument aucun intérêt pédagogique.
En utilisant un outil permettant de produire des tutoriels, j’ai modifié la vidéo de façon à ne laisser que les gestes de dissection, le repérage des organes, ce qui oblige au moins les élèves à se représenter mentalement les connexions entre organes et leur disposition dans la région pelvienne.

(durée 09:15) (MPEG4 de 23.5 Mo)