Accueil : Pédagogie - Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 17

article Les activités motrices en TPS     -    publié le 08/09/2014

Les activités motrices constituent un domaine primordial pour le très jeune enfant qui demande des aménagements adaptés du temps et de l’espace.

- Des questions pour interroger sa pratique professionnelle ?

  • Y-a-t-il un lieu adapté et sécurisé dans la classe et dans la salle de motricité ?
  • Les tâches proposées répondent-elles aux besoins des enfants de moins de trois ans ?
  • Ai-je un outil de suivi pour permettre à chacun de progresser à son rythme ?
  • Une séance d’activité motrice est-elle menée quotidiennement ?
  • Les séances sont-elles suffisamment longues pour permettre une appropriation durable ?
  • Les expériences corporelles sont-elles variées et stimulantes ?

• Quelques éléments pour construire des séances efficaces.

- Un domaine prioritaire tout au long de l’école maternelle.

Le jeune enfant exprime un besoin récurrent de se mouvoir tout au long de la journée.
Les expériences corporelles font partie du bagage fondamental que l’école doit offrir à l’enfant.
Ce domaine englobe bien évidemment les activités de plein air ( cf. article1154), les activités proposées en salle de motricité et en cour de récréation, sans se substituer les unes aux autres. L’aménagement de la classe doit aussi offrir un espace dédié à la motricité globale.

- Dans la classe, un espace spécifique dédié à la motricité globale

Un espace spécifique dédié à la motricité globale est présent dans la classe. Son aménagement doit privilégier les possibilités pour l’enfant de s’engager dans des actions qui libèrent son énergie : rouler, glisser, franchir, sauter… selon le matériel dont dispose l’enseignant. Du matériel de récupération, type grands cartons, peut aussi favoriser ces activités.

- Un temps spécifique

Une séance de motricité suffisamment longue. (cf. programmes) doit être prévue chaque jour à l’emploi du temps.

- Les activités

La marche est encore à travailler en multipliant la diversité des surfaces expérimentées. La marche pieds nus doit être initiée tant à l’intérieur qu’à l‘extérieur.
A l’extérieur, les objets roulants trottinettes, draisiennes, chariot à tirer offrent des intentions d’actions intéressantes d’autant qu’ils déclenchent l’imagination, l’imitation.
La différence de capacités entre les élèves dans ce domaine est notoire ; il importe de proposer des possibilités d’actions variées afin que chacun s’engage selon ses capacités propres.
L’aménagement de l’espace joue pleinement son rôle pour induire des activités. En début d’année, les grands parcours seront réservés aux autres classes de la maternelle, trop contraignants dans un premier temps pour les enfants de moins de trois ans.

- Le scénario de la séance doit permettre

  • à l’enseignant, de dégager suffisamment de temps pour observer les actions des élèves et connaître leur progression individuelle (cf. l’exemple de fiche élaborée par un enseignant).
  • A l’élève, d’explorer suffisamment longtemps pour aller au bout des investigations individuelles.

L’attente de son tour et le partage ne pouvant convenir à ces très jeunes enfants, le matériel individuel sera privilégié le plus souvent possible.

La multiplication des essais et des réussites est une composante importante pour que l’enfant s’approprie des gestes et des stratégies pertinentes.

Le jeu est garant d’un réel engagement de chaque enfant : jouer seul, à plusieurs, avec l’enseignant, avec des plus grands….

- Fichiers multimédias

-  Images

materiel roulant les essais les cabanes en carton Activités individuelles la marche bancs Installation du matériel Motricité globale plots et cerceaux élèves acteurs
- Document joint

Les activités motrices en TPS.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Direction des services départementaux de l'éducation nationale du 17