Accueil : EduQuébec

article De la ville picto-charentaise à la métropole nord-américaine     -    publié le 31/07/2007    mis à jour le 12/05/2011

Lycée professionnel - Terminale BEP

Zone à urbaniser en Priorité Poitiers

Photo de Poitiers, montrant
les quartiers d’habitat collectif
et la caserne militaire,
quartier nord-est de la ville.

A partir de deux images, la lecture de deux paysages peut permettre de faire comprendre aux élèves les principales différences entre une ville picto-charentaise héritière d’un passé architectural ainsi qu’une ancienneté de fondation et une ville nord-américaine plus récente avec un quartier des affaires très visible dans le paysage, par sa centralité et sa verticalité.
Cet exercice peut se faire par l’utilisation des cartes IGN (sur le site géoportail) pour la France et leur équivalent québécois sur le site "Transports Québec". Le travail permet ainsi de mettre l’accent sur le site, la situation et l’extension de la ville en fonction du resserré urbain.
Les élèves, après s’être habitué à la trame urbaine, peuvent établir un croquis de la ville de Poitiers et de Montréal en repérant puis inscrivant :


-  les zones industrielles et artisanales
-  le centre-ville ancien
-  la rocade périphérique
-  la gare
-  les banlieues du XIXe et du XXe
-  les équipements urbains
- Compréhension de l’échelle, lecture de la carte et des signifiants cartographiques.

L’objectif est ainsi de montrer que la ville s’étend de plus en plus le long des axes de communication : par des zones d’activités industrielles et artisanales, par des banlieues pavillonnaires mais que les deux villes ont un héritage historique et architectural différent visible, par exemple, dans leur centre.

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex