MUSIC'AIDE au Collège Jean Monnet de Lusignan publié le 11/05/2020

Une réponse, en Musique, au décrochage scolaire

L’évaluation de l’efficacité du dispositif

Les résultats de chaque élève et leur évolution sont inscrits dans le dispositif et sont comparés à ceux d’un groupe témoin d’élèves qui présente les mêmes difficultés mais qui n’a pas été inscrit dans le dispositif.
Un test d’évaluation initiale et un second d’évaluation finale ont été mis en place pour comparer l’évolution des progrès en terme de fluence de lecture et de mémoire perceptive, ici, auditive.
Un questionnaire à destination des élèves , des parents et des professeurs qui ont en charge les élèves du dispositif dans leurs cours, a été élaboré pour évaluer en fin d’année le ressenti et les constats de chacun au sujet de l’évolution des élèves concernés.
Une rubrique sur les bulletins scolaires est attribuée au dispositif.

Le lien avec les neurosciences

Une ressource

D’après les recherches en neurosciences , la musique favorise :

  • Le développement cérébral chez l’enfant1 et l’adolescent2
  • Le développement du langage3
  • La maîtrise de l’anxiété et des émotions4
  • Les capacités intellectuelles , cognitives et sociales (mémorisation, abstraction, attention, communication...)

Elle est également un outil de remédiation aux troubles de l’apprentissage.5

Un partenaire

  • Des étudiants en musicothérapie de l’atelier de musicothérapie de Bordeaux sont invités à venir observer le dispositif.
  • Un article sur l’atelier, les pratiques, les résultats a été publié dans la Revue Musique_Thérapie_Communication .
  • Des échanges avec Gérard Ducourneau, fondateur et responsable de l’Atelier de Musicothérapie de Bordeaux, auteur de livres sur la dyslexie et sur la musicothérapie sont régulièrement entrepris.
  • Un partenariat avec le CERCA et l’école d’Orthophonie a été mis en place sur trois ans. Une étudiante en orthophonie a élaboré des tests d’évaluation (un pré-test et un post-test) pour comparer l’évolution des progrès des élèves en termes de fluence de lecture et de mémoire auditive.

(1) Études de chercheurs à l’Institute of Education de l’Université de Londres, 2014 ; à l’université de Münster, 2010 ; du Boston Children’s Hospital, Singing in Childhood – An Empirical Study of Health and School Readiness of Kindergarten Children and the Elementary Canto Concept for Pratical Implementation , 2010 et aux Universités de Concordia et Mc Gill, Journal of Neuroscience, février 2013

(2) Études de chercheurs à la Northwestern University d’Evanston , PNAS, juillet 2015

(3) Etude réalisée par des chercheurs de l’université Northwestern dans l’Illinois publiée dans le Journal of Neuroscience , septembre 2014

(4) Etude réalisée par des chercheurs de l’école de médecine du Vermont , publiée dans la revue scientifique Journal of the academy of Child & Adolescent Psychiatry, 2014

(5) Hervé PLATEL (Enseignant chercheur à l’Université de Caen), Olivier HOUDÉ (Enseignant chercheur à l’Université de Paris-Descartes) , Barbara TILLMANN (Centre de recherche en Neurosciences de Lyon) , Danièle SCHÖN( directeur de recherche à l’institut de Neurosciences des Systèmes à l’Université Aix-Marseille)