Accueil : Sciences de la vie et de la Terre

article Les hommes lapins...     -    publié le 02/12/2010

Développer l’esprit critique des élèves, stimuler le doute à l’occasion du 1er avril

1 2 3 4 

• Objectif et règles du canular en classe

Chaque nouvelle année, le 1er avril nous apporte sont lot de canulars en tout genre, ils fleurissent à la radio, à la télé, dans les journaux, sur les sites web.

Pourquoi ne pas profiter, de cette aubaine culturelle pour stimuler un peu l’esprit critique de nos jeunes élèves ? Le doute est indispensable pour avancer en Sciences. Ce n’est qu’en se posant des questions qu’on fini par apprendre par soi même, mais encore faut-il avoir été entrainé pour douter et c’est bien ce qui manque à nos élèves. Leur confiance dans ce que nous leur enseignons est sans limite et le 1er avril est une excellente occasion pour les mettre à l’épreuve.

Rien n’empêche à priori un enseignant d’utiliser des canulars, à condition qu’on se fixe quelques règles de façon à rester crédible dans notre fonction d’enseignant délivrant du savoir.

Voici les limites que je me suis fixées pour construire mes "poissons d’avril"

  • Le canular doit s’intégrer parfaitement dans la progression pédagogique
  • Une fois le canular révélé aux élèves, ce qui a été vu en classe doit pouvoir être utilisé comme base de cours (élément faux mis à part...)
  • Il doit donner lieu à un travail de recherche personnel pour que les plus sceptiques et/ou les plus assidus aient une possibilité de trouver par eux mêmes le poisson d’avril.
  • Il doit permettre d’introduire une réalité scientifique exacte, qui n’est pas nécessairement développée en classe (car souvent hors programme), mais qui donne un regard sur les bizarreries de la nature.

L’objectif très formateur du poisson d’avril est de les inciter à remettre en question une nouvelle connaissance délivrée par quelqu’un qui n’est habituellement pas remis en cause. Chaque année quelques élèves sortent du lot et demandent des explications, ils sont logiquement convaincus par les faux arguments judicieusement préparés, mais au retour des vacances de pâques, quelques rares élèves sont très fiers d’avoir, par leurs recherches, décelé l’aberration du cours.

« Précédente  1 2 3 4  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex