Accueil : Physique - Chimie

article Les règles du duet et de l’octet.     -    publié le 23/12/2008    mis à jour le 30/12/2008

Prenons un cageot d’oranges. Si le cageot est plein, c’est-à-dire s’il n’y a aucune lacune plus grande que le volume d’une orange dans ce cageot, il n’est pas possible d’y faire entrer une nouvelle orange et difficile d’en faire sortir si les oranges sont bien coincées dans le cageot.
On peut même imaginer que les vendeurs d’oranges conditionnent les oranges de la manière suivante : barquettes de 2 ou 10 oranges, mini cagette de 2x3x3=18 ou 4x3x3=36 oranges, cageot de 6x3x3=54 oranges et pyramide tronquée de 36+25+16+9=86 oranges.

Orange


Si dans de tels cageots il y a une, deux ou trois oranges « en trop », elles le quitteront facilement. Pour faire quoi ?
Soit pour se perdre au loin du cageot sous l’action d’un choc violent lors de son transport (ionisation).
Soit pour aller dans un cageot où il manque une, deux ou trois oranges : il faut que les deux cageots soient alors proches l’un de l’autre, l’ensemble des deux cageots présentant une stabilité au transport plus grande que s’ils étaient séparés (liaison covalente).

Illustration 88x31 de e g g

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex