Accueil : Physique - Chimie

rubrique B : Energie électrique et circuit en "alternatif"

• B1 : De la centrale électrique à l’utilisateur

- B1.1 Des possibilités de production de l’électricité.

  • L’alternateur est la partie commune à toutes les centrales électriques
    • Quel est le point commun entre un alternateur de bicyclette, une éolienne et une centrale hydroélectrique ?
    • Présence d’alternateurs dans différents convertisseurs d’énergie (éolienne, barrage hydroélectrique, ...).
    • Dans les voitures se trouve un alternateur que l’on peut facilement identifier.
  • L’énergie reçue par l’alternateur est convertie en énergie électrique.
    • Réaliser un montage permettant d’allumer une lampe avec un alternateur de bicyclette, l’énergie mécanique est convertie en énergie électrique.
    • Notion de géopolitique (gestion de l’Énergie, conflits,...)
  • Distinction des sources d’énergies renouvelables ou non.
    • Notion d’échelle de temps. Uranium : stock fini, non renouvelable.
      Énergies fossiles : très lentement renouvelables (des millions d’années).
      Biomasse : le bois est renouvelable à l’échelle de la vie humaine s’il y a plantation.
    • L’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique sont des énergies renouvelables.
    • Peut-on produire proprement de l’énergie, sans conséquence pour l’environnement ?
    • Elaboration d’une liste de sources d’énergie, puis proposer un classement.
    • E.E.D.D.(éducation à l’environnement pour un développement durable) :
      On « parle » beaucoup des énergies renouvelables.
      Y’en a-t-il beaucoup dans votre région ?
      Comment fonctionnent-elles ?
      Peuvent-elles suffire ?

- B1.2 Tension continue et tension alternative périodique.

  • Une tension variable dans le temps peut être obtenue par déplacement d’un aimant au voisinage d’une bobine.
    • Alternateur, dynamo.
  • Tension continue et tension variable au cours du temps.
    • Tension d’un électrocardiogramme.
    • Puis-je faire fonctionner mon poste de télévision avec des piles ?
      Non, d’où l’existence de plusieurs types de tensions.
    • Pourquoi me faut-il un adaptateur pour jouer à la Game-boy® ou à un autre jeu si je me branche sur la prise du secteur du secteur ?
    • Les « Symboles » alternatif ou continu sur les différents appareils électriques.
      Ces appareils peuvent-ils être utilisés sans précaution ?
  • Tension alternative périodique : représentation graphique de son évolution, déterminer sa période et ses valeurs maximale et minimale.
    • Pour « la période » ; on utilise l’adjectif « périodique » (Qu’est-ce qu’une revue périodique ?).
    • En montrant un écran d’oscilloscope indiquant 0 V, demander alors ce que cela signifierait quand on voit cela sur l’appareil (appelé scope par les médecins) qui enregistre l’activité cardiaque d’un patient.
    • Enregistrement de l’activité cardiaque d’un patient représenté par un oscillogramme (dans la série télévisée "Urgences").
  • Reconnaître une tension alternative périodique.
    Mesurer Umax (tension maximale) et T (période) d’une tension alternative et périodique.

- B1.3 L’oscilloscope et/ou l’interface d’acquisition, instrument de mesure de tension et de durée.

  • Fréquence d’une tension périodique et son unité dans le système international d’unités (S.I.), le Hertz, T = 1/f.
    • Fréquence cardiaque.
    • Ligne haute tension pour le transport du courant.
    • Fréquence radio.
  • Caractéristiques de la tension du secteur en France : alternative, sinusoïdale, f=50Hz.
    • Lire les caractéristiques nominales de différents appareils domestiques.
    • Faire attention aux branchements des ordinateurs fabriqués dans les pays anglo-saxons qui ont un commutateur qui permet de les faire fonctionner soit en 110 V soit en 220 V.
  • Pour une tension sinusoïdale, le voltmètre indique Ueff valeur indiquée sur les appareils électriques.
  • Proportionnalité entre Umax et Ueff
    • Ueff= 220 V et –311 V < u < +311 V aux bornes d’une prise de courant électrique.

• B2 Puissance et énergie électrique

- B2.1 La puissance électrique.

  • Puissance nominale indiquée sur un appareil.
  • Le watt (W) est l’unité de puissance du système international d’unités (S.I.).
    • Lire les informations du constructeur sur la notice d’un appareil électroménager. La puissance consommée est toujours supérieure à la puissance restituée par l’appareil.
    • Parmi plusieurs lampes adaptées à un générateur (ou à la tension du secteur), laquelle doit-on choisir pour éclairer le garage ? Pour éclairer un bureau ?
      Quelles indications données par le constructeur dois-je comparer ?
  • Pour un dipôle ohmique : la puissance électrique nominale est notée P, P=UxI où U et I sont des grandeurs efficaces.
    • Les radiateurs électriques.
  • L’intensité du courant qui parcourt un fil conducteur ne doit pas dépasser une valeur déterminée par un critère de sécurité.
    • Intensité maximum/section du fil : choix des fils selon leur utilisation domestique en 220 V, soit 1,5 mm2 pou le circuit lumière ; 2,5 mm2 pour un circuit comportant des prises et 6 mm2 pour la cuisine (four) avec une prise particulière.
    • Application : circuit bateau en 12 V, choix du diamètre des fils.
    • Utilisation des fusibles.
    • Pourquoi le fil électrique a-t-il fondu ?
  • Rôle du coupe-circuit.
    • Protection contre les surintensités : protection des biens.
      Historique : plomb, fusible, disjoncteur...
    • Paille de fer aux bornes d’une pile électrique …
    • Rôle du coupe-circuit dans les voitures qui se déclenche suite à un choc.
    • Que représente l’indication sur le fusible ?
    • A quoi sert le tableau électrique ?

- B2.2 La mesure de l’énergie électrique.

  • E = P.t, énergie électrique transférée pendant une durée t à un appareil de puissance nominale P.
    Calculs dont le résultat est exprimé en Joule (J) et en kilowattheure (kWh).
    • A quoi sert un compteur électrique ?
      Qu’indique une facture d’électricité ?
      Que peut-on faire avec 1 kWh ? Par exemple, faire fonctionner un aspirateur de puissance électrique de "1000 W" pendant une durée de "1 heure".
  • Le joule est l’unité d’énergie du système international d’unités (S.I.).
    • Parallèle avec les SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) :
      Apports énergétiques des aliments.
      Utilisation de logiciels de calculs.
    • Pourquoi sur l’étiquette de mon paquet alimentaire parle-t-on de kilojoule (kJ) ?

Icone pdf Document à télécharger comprenant un tableau récapitulatif "Notions/Situations" et les Illustrations correspondantes.
B : Énergie électrique et circuit en "alternatif" / 140.6 ko

Articles

Fréquence d’une tension périodique et son unité S.I. (Hertz) . T = 1/f : Fréquence radio.

Agrandir
Imprimer
Imprimer

• Sites institutionnels

-

Agence des Usages Tice

Portail intranet de l'académie de Poitiers

EDU'bases Physique Chimie

éduscol, Sciences physiques et chimiques

éduscol, le site des professionnels de l'éducation

Scérén : des ressources pour enseigner

Site du ministère de l'Education nationale

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex