Accueil : Physique - Chimie

article Caractérisation d’une espèce chimique synthétique : Pénicillines, bref historique.     -    publié le 23/12/2008    mis à jour le 22/08/2010

Dès 1894, le médecin militaire français Ernest Duchesne (1874-1913) mentionna les propriétés thérapeutiques d’un type de champignon, le penicillium. Bien après, le 30 septembre 1928, le biologiste anglais Alexander Flemming (1881-1955) observa qu’une de ses cultures de staphylocoques se trouvait par inadvertance — ou négligence — en contact avec des moisissures, en l’occurrence un champignon, le Penicillium notatum. Il remarqua alors que cette culture microbienne était détruite dans le voisinage de ce champignon, marque que ce dernier avait une action antibiotique. Flemming tenta d’isoler le principe actif de ces champignons, tout en les utilisant pour nettoyer les boîtes de Pétri par exemple. La purification de la pénicilline ne fut réalisée qu’en 1940 par le pharmacologue Howard Florey (1898-1968) et le biochimiste Ernst Chain (1906-1979), tous deux sujets britanniques.
A partir de là, la pénicilline commença vraiment à être utilisée à des fins thérapeutiques (antibiotiques), ce qui valut le prix Nobel de médecine à Flemming, Florey et Chain en 1945.
Aujourd’hui, il existe des pénicillines, certaines encore obtenues à partir du pénicillium, d’autre réalisées par biosynthèses.
La structure chimique de la pénicilline est donnée ci-dessous.

Structure chimique de la pénicilline

Document Wikipédia


Les pénicillines diffèrent les unes des autres par la nature du groupement R.

-Dossier du C.N.R.S sur "les pénicillines"
-Document wikipedia

Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex